Page 3 sur 4

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 19 févr. 2021 04:08
par medico
ALERTE INFO | Frère Konstantin Gouzev est condamné à deux ans et demi de prison avec sursis en raison de sa foi
Le 18 février 2021, le tribunal du district de Birobidjan (région autonome juive) a condamné frère Konstantin Gouzev à une peine de deux ans et demi de prison avec sursis. Il n'ira pas en prison pour le moment.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 22 févr. 2021 04:31
par medico
Sœur Larissa Artamonova condamnée pour sa foi
Décision
Le 12 février 2021, le tribunal du district de Birobidjan (région autonome juive) a annoncé sa décision dans l’affaire concernant sœur Larissa Artamonova. Elle encourait jusqu’à six ans de prison, mais le tribunal l’a condamnée à une amende de 10 000 roubles (un peu plus de 110 euros).

Portrait
Larissa Artamonova

Naissance : 1970, Birobidjan (région autonome juive).

Données biographiques : Son père a été assassiné quand elle avait trois ans. Elle a travaillé en tant que chef pâtissière, graphiste et couturière. Elle s’est mariée en 1990 et a eu un fils, Evguéni, qui souffre d’une maladie rare. Elle a elle-​même une maladie auto-immune qui touche ses articulations, ce qui ne l’empêche pas de mener une vie active : elle aime faire du vélo, du patin, du ski, et dessiner des portraits.

Elle se demandait pourquoi les injustices, le chagrin et le mal existaient, ce qui l’a poussée à étudier la Bible avec les Témoins de Jéhovah. Ayant trouvé les réponses à ses questions dans la Parole de Dieu, elle s’est fait baptiser en 1995.

Les faits
Le 25 septembre 2019, les autorités russes ont engagé des poursuites judiciaires contre sœur Larissa Artamonova. Son fils fait lui aussi l’objet d’une enquête pénale. Tous deux font partie des 22 Témoins de la région autonome juive qui ont été accusés d’avoir participé aux activités d’une organisation « extrémiste ».

Sa mère et son beau-père n’arrivent pas à comprendre pourquoi Larissa a failli être condamnée à six ans de prison pour ses croyances religieuses, sachant que l’assassin de son père avait été condamné à la même peine.

Peu avant le déclenchement de la persécution à Birobidjan, Larissa et son fils avaient sensiblement augmenté leur activité au service de Jéhovah. Elle dit : « Quand on est occupé à servir Jéhovah, à renforcer sa spiritualité et la spiritualité de sa famille, on n’a plus peur. » Elle ajoute : « Satan essaie d’utiliser ceux qui nous persécutent pour nous faire croire que nos activités chrétiennes risquent de nous faire perdre notre liberté. Mais Jéhovah, lui, nous assure que nous sommes vraiment libres tant que nous faisons sa volonté. »

Les 22 frères et sœurs de Birobidjan qui ont été accusés peuvent être certains que Jéhovah est fier de leur fidélité. Ils savent qu’ils apportent ainsi une réponse aux provocations de Satan (Proverbes 27:11).

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 25 févr. 2021 09:17
par medico
ALERTE INFO | Un tribunal russe condamne frère Roman Baranovski et sa mère âgée, sœur Valentina Baranovskaya, à une peine de prison
Le 24 février 2021, le tribunal de la ville d'Abakan (république de Khakassie) a condamné frère Roman Baranovski à six ans de prison. Sœur Valentina Baranovskaya, la mère de Roman, a quant à elle été condamnée à deux ans de prison. C'est la première fois qu'une de nos sœurs de Russie est condamnée à une peine de prison pour avoir pratiqué sa foi. Valentina aura 70 ans en avril 2021 ; elle a été victime d'un AVC en juillet 2020.

Nos deux compagnons ont été emmenés en détention après l'annonce de la décision. Ils vont faire appel.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 27 févr. 2021 10:09
par medico
À propos des premiers chrétiens et de l’attitude de Rome à leur égard, on peut lire, dans l’ouvrage 20 siècles de christianisme (angl.), le commentaire suivant : “Puisque Rome consentait à faire une exception dans le cas des Juifs, pourquoi n’était-elle pas disposée à en faire autant pour les chrétiens, en les dispensant de répandre de l’encens sur les autels des divins empereurs ? Les chrétiens soulevèrent la question de la tolérance sous une forme plus exaspérante que ne l’avaient fait les Juifs. Ceux-ci formaient une sorte de communauté bien fermée et ne cherchaient pas à faire des prosélytes. Par contre, les chrétiens déployaient un zèle incessant pour recruter des adeptes. Ils se donnaient ouvertement pour tâche de faire des chrétiens de tous les hommes.” De nos jours, les témoins de Jéhovah déploient aussi de sérieux efforts pour aider tous les cœurs sincères à apprendre et à mettre en application les principes qui régissent le vrai culte chrétien.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 01 mars 2021 03:38
par medico
ALERTE INFO | Russie : Libération conditionnelle refusée à frère Alekseï Miretski

Le 26 février 2021, à Orenbourg, le tribunal du district central a rejeté l'appel interjeté par frère Alekseï Miretski pour obtenir sa libération conditionnelle. Alekseï fait partie des cinq frères qui avaient été battus en prison en février 2020. Il a déjà accompli plus de la moitié de sa peine et devrait être libéré le 8 mai 2021.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 03 mars 2021 09:07
par medico
ALERTE INFO | Russie : La peine de frère Rouslan Aliev confirmée en appel
Le 1er mars 2021, le tribunal régional de Rostov a rejeté l'appel de frère Rouslan Aliev et a confirmé la peine de deux ans et demi de prison avec sursis prononcée en première instance. Frère Aliev ne sera pas incarcéré pour l'instant.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 05 mars 2021 12:25
par medico
ALERTE INFO | Russie : Frère Sergueï Verkhotourov est condamné à une peine de six ans de prison avec sursis
Le 5 mars 2021, le tribunal du district de Priokskiy à Nijni Novgorod a déclaré coupable frère Sergeï Verkhotourov. Il a été condamné à six ans de prison avec sursis. Il n'ira pas en prison pour le moment. Il va faire appel de cette décision.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 09 mars 2021 04:12
par medico
RUSSIE

Trois frères attendent la décision du tribunal après sept mois en détention provisoire
Date de la décision
Le tribunal du district de Volgograd Traktorozavodski rendra bientôt * sa décision dans l’affaire concernant frère Sergueï Melnik, frère Valeri Rogozin et frère Igor Yegozarian. Le procureur n’a pas encore requis de peine.

Portraits
Sergueï Melnik

Naissance : 1972, Volgograd (région de Volgograd).

Données biographiques : Il a étudié la mécanique automobile dans un lycée professionnel. Il travaille actuellement comme couvreur. En 1993, il s’est marié avec Anna. Ils ont élevé trois garçons. La famille aime faire de la randonnée et profiter de la nature.

Anna a été la première à étudier la Bible avec les Témoins de Jéhovah. Quand Sergueï a vu les effets positifs que ça avait sur elle, il s’est mis à étudier lui aussi. Il s’est fait baptiser en 1999.

Valeri Rogozin

Naissance : 1962, Krasnokamsk (région de Perm).

Données biographiques : Il a été pilote militaire pendant 12 ans. Après s’être retiré de l’armée, il a travaillé en tant qu’ingénieur concepteur. Il s’est marié avec Marina en 1984. Ils ont deux fils.

Il a commencé à étudier la Bible au début des années 1990. Il s’est fait baptiser en 1998.

Igor Yegozarian

Naissance : 1965, Volgograd (région de Volgograd).

Données biographiques : Il est cordonnier et électricien. Depuis l’enfance, il est passionné de musique. Il joue de la guitare. Il s’est marié avec Yevguenia en 2002. Ils ont un fils.

C’est sa mère qui lui a fait connaître la vérité sur le royaume de Dieu. Il a été impressionné par le message simple et logique de la Bible. Il s’est fait baptiser en 1992.

Les faits
Le 16 mai 2019, des policiers et des agents du Service fédéral de sécurité (FSB) ont perquisitionné sept domiciles dans la région de Volgograd en Russie. Deux jours plus tard, le juge du tribunal central de la région a ordonné que frère Melnik, frère Rogozin et frère Yegozarian soient placés en détention provisoire. Ils y sont restés pendant sept mois.

Nos trois frères sont aujourd’hui réunis à leur famille, mais en attendant la décision du tribunal, ils sont confrontés à de gros obstacles. Par exemple, Valeri a été placé sur la liste du Service fédéral des finances de la fédération de Russie. Valéri explique : « Ils m’ont refusé l’accès à tous mes comptes bancaires et ils m’ont interdit d’utiliser le téléphone et Internet. Comme j’en avais besoin pour travailler, j’ai perdu mon emploi. » Sa femme et lui doivent puiser dans leurs économies pour pourvoir à leurs besoins quotidiens. Ils ont dû beaucoup simplifier leur vie.

La cour a imposé des restrictions à Sergueï et à Igor, si bien qu’il leur est difficile de trouver du travail. Sergueï doit très souvent interrompre son travail pour se rendre à ses nombreuses auditions. Il dit : « Comme je suis couvreur, je ne peux accepter que des petits chantiers pour pouvoir terminer mon travail entre deux auditions. »

Igor a des problèmes de santé et il doit régulièrement aller à l’hôpital. Il dit : « À cause des charges retenues contre moi, je n’arrive pas à trouver de travail. » Malgré sa maladie et ses difficultés financières, il dit : « Jéhovah nous a fait cadeau d’une grande famille de frères et sœurs qui ne nous a jamais abandonnés durant ces temps difficiles. »

À cause de toutes ces restrictions, nos frères et leur famille ont de graves problèmes financiers. Nous sommes sûrs que tous nos frères et sœurs en Russie tiendront bon sous les épreuves, parce que Jéhovah continuera à combler tous leurs besoins (Matthieu 6:33).

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 11 mars 2021 14:59
par medico
ALERTE INFO | Un tribunal russe rejette le recours en appel de sœur Anastasia Sitcheva
Le 11 mars 2021, le tribunal de la région autonome juive a rejeté le recours en appel de sœur Anastasia Sitcheva. Sa peine de prison de deux ans avec sursis est maintenant applicable. Mais elle n'ira pas en prison pour le moment.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 16 mars 2021 06:43
par medico
ALERTE INFO | Frère Vladimir Filippov a été condamné à six ans de prison avec sursis
Le 15 mars 2021, le tribunal du district de Nadejdinski (territoire du Primorié) a déclaré coupable frère Vladimir Filippov, âgé de 77 ans. Il a été condamné à six ans de prison avec sursis. Mais il n'ira pas en prison pour le moment.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 20 mars 2021 12:08
par medico
ALERTE INFO | Le Comité des droits de l'homme de l'ONU demande des mesures spéciales en faveur de frère Shamil Khakimov
Le 19 mars 2021, le Comité des droits de l'homme (CCPR) a demandé au Tadjikistan de prendre des mesures immédiates pour protéger la santé de frère Shamil Khakimov, âgé de 70 ans. Notre frère est malade, et il est emprisonné depuis février 2019 pour avoir pratiqué paisiblement sa foi. Le CCPR a demandé que les autorités tadjikes transfèrent frère Khakimov dans un établissement médical spécialisé et qu'il bénéficie d'une alternative à l'emprisonnement pendant que l'affaire le concernant est en instance devant le CCPR.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 24 avr. 2021 02:44
par medico
ALERTE INFO | Un tribunal russe condamne trois frères pour "extrémisme"
Le 23 avril 2021, le tribunal régional du travail de Smolensk a rendu sa décision dans l'affaire concernant frères Ievgueni Dechko, Rouslan Koroliov et Valeri Chalev. Frères Koroliov et Chalev ont été condamnés à six ans et demi de prison avec sursis. Frère Dechko a été condamné à une peine de six ans avec sursis. Ces frères n'iront pas en prison pour l'instant.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 12 mai 2021 11:58
par medico
ALERTE INFO | Un tribunal russe condamne cinq frères à des peines de prison avec sursis
Le 12 mai 2021, le tribunal régional du travail de Perm a rendu sa décision dans l'affaire concernant frères Boris Bourylov, Aleksandr Inozemtsev, Viktor Koutchkov, Igor Tourik et Iouri Vaag. Frère Tourik a été condamné à une peine de sept ans de prison avec sursis. Les quatre autres frères sont condamnés à une peine de deux ans et demi de prison avec sursis. Ils n'iront pas en prison pour le moment.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 14 mai 2021 02:10
par medico
ALERTE INFO | Frère Konstantin Gouzev perd en appel
Le 13 mai 2021, le tribunal de la Région autonome juive a rejeté l'appel de frère Gouzev. Sa condamnation à deux ans et demi de prison avec sursis prend effet immédiatement. Il ne va pas en prison pour le moment.

Re: Un tribunal de Russie libère nos deux frères encore détenus à Sourgout.

Publié : 17 mai 2021 14:38
par medico
Russie. Harcelés, filmés nus, emprisonnés : la dure situation des témoins de Jéhovah[/size]

Qualifiés d’extrémistes en 2017, les témoins de Jéhovah sont harcelés par la police en Russie. Les condamnations pleuvent et les emprisonnements se multiplient.



Un policier à Moscou (photo d’illustration). | YURI KOCHETKOV, EPA-EFE

Afficher le diaporama


Ouest-France de notre correspondant à Moscou, Paul GOGO.Publié le 17/05/2021 à 08h31


Si vous pouviez voir quelle douleur émotionnelle ces femmes ont ressentie quand elles ont découvert qu’elles avaient été filmées nues par les responsables de l’enquête… ​Igor Turik, ancien responsable des témoins de Jéhovah de Perm (1 500 km à l’est de Moscou) n’en revient pas des méthodes employées par la police.

Cet architecte, père de famille, a été condamné mercredi dernier à sept ans de prison avec sursis. Son tort : avoir dirigé l’organisation locale des témoins de Jéhovah jusqu’en 2017, année de classification du mouvement comme extrémiste par les autorités russes.

Des femmes de l’organisation filmées nues

Ce n’est que lors de son procès qu’il a découvert que des femmes de son organisation avaient été espionnées par les services de sécurité jusque dans leur banya, le sauna russe.
Réunies au nom d’une organisation de jardiniers du quartier, ces femmes croyantes avaient été filmées nues par une caméra installée par la police. Cette réunion a finalement été considérée comme une conspiration ​par la justice.


Éradiquer tout mouvement opposé au Kremlin

Depuis cette qualification d’« extrémisme », les peines lourdes se multiplient contre les croyants. La logique des autorités russes est simple : il s’agit d’éradiquer tout mouvement politique ou religieux qui n’est pas coordonné par le Kremlin.
En février dernier, un homme de la région de Krasnodar a ainsi été condamné à 7,5 ans de colonie pour avoir discuté de textes religieux lors d’une visioconférence entre amis… À ce jour, 61 témoins de Jéhovah sont en prison , plus de 400 enquêtes sont encore en cours.
Ces nombreuses condamnations donnent un aperçu de ce que pourraient vivre les partisans de l’opposant Alexeï Navalny dans les mois qui viennent. Trois organisations liées à l’opposant devraient être qualifiées d’extrémistes cette semaine.
Russie. Harcelés, filmés nus, emprisonnés : la dure situation des témoins de Jéhovah
https://www.ouest-france.fr/europe/russ ... 678a9eb011