défense de la 'chirurgie sans transfusion'

Tour de Garde / Réveillez-vous / Livres / Tracts
Chaque Témoin de Jéhovah a un rôle important à jouer afin de propager la parole de Jéhovah.
Verrouillé
Thierry


Messages : 413
Enregistré le : 04 juil. 2005 09:29

défense de la 'chirurgie sans transfusion'

Ecrit le 05 juin 2007 16:41

Message par Thierry

Un médecin prend la défense de la 'chirurgie sans transfusion' pour les nouveaux-nés
Rapport du 'Canadian Press'
25 may 2007

VANCOUVER -- L'un praticien leader de la 'chirugie sans sang' a expliqué que lorsque les Témoins de Jéhovah demandent à être soignés sans transfusion - comme ce fut récemment le cas des parents des prématurés à Quebec et Vancouvert - ils ne s'appuient pas sur de la pseudo science.

Il poussent au contraire le corps médical à faire appel des traitements de plus en plus disponibles, bien que toujours relativement inutilisés aux États-Unis et au Canada a expliqué Aryeh Shander, responsable du service anesthésiologie et soins intensifs à l'hôpital d'Englewood et du centre médical au New Jersey.

Le docteur Shander, interviewé hier à la suite de la décision de justice d'une court québécoise d'ordonner que deux jumeaux prématurés soient transfusés malgré les protestations de leurs parents, a expliqué que même de minuscules bébés peuvent être traités avec succès grâce à des techniques de chirurgie sans sang ou plus précisément techniques de conservation sanguine.

__________________
Larry Eitel
http://www.noblood.org/

Read full article.
Thierry
-
Témoins de Jéhovah de A à Z
http://www.euaggelion2414.com/

ermes

Avatar du membre

Messages : 144
Enregistré le : 05 juin 2007 07:24
Localisation : BELGIUM

Ecrit le 05 juin 2007 18:15

Message par ermes

bah je pense que la premiere chose est la doctrine d un medecin est de soigner un patient ... comme dit le plasma (entre autre..)permet de remplacer le sang humain dans cesrtains cas mais n'est pas compatible avec tous les sang et a voir dans quel quantite

un nouveau nee accepte moin bien du plasma que un enfan de 4 ans (regeneration acceptation celulaire cellule, ...)

maintenant moi entre vie de l'enfant et croyance des parents une vie est une vie ...

moi la vie de ma famille avant qui que ce soit !!!!
Il ne sert a rien d'être croyant si on est mauvais, si on ment, si on ne dit pas la verité
Si suffisamment de données sont rassemblées, une commission d'enquête peut prouver n'importe quoi.

Marguerite

Avatar du membre

Messages : 5
Enregistré le : 05 juil. 2007 12:47

Ecrit le 05 juil. 2007 21:27

Message par Marguerite

ermes a écrit :bah je pense que la premiere chose est la doctrine d un medecin est de soigner un patient ... comme dit le plasma (entre autre..)permet de remplacer le sang humain dans cesrtains cas mais n'est pas compatible avec tous les sang et a voir dans quel quantite

un nouveau nee accepte moin bien du plasma que un enfan de 4 ans (regeneration acceptation celulaire cellule, ...)

maintenant moi entre vie de l'enfant et croyance des parents une vie est une vie ...

moi la vie de ma famille avant qui que ce soit !!!!
effectivement, la vie doit être pimordiale à tout le reste
et elle seule doit guider notre jugement et notre idéologie.

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 06 juil. 2007 17:58

Message par Thiebault

ermes a écrit :bah je pense que la premiere chose est la doctrine d un medecin est de soigner un patient ... comme dit le plasma (entre autre..)permet de remplacer le sang humain dans cesrtains cas mais n'est pas compatible avec tous les sang et a voir dans quel quantite

un nouveau nee accepte moin bien du plasma que un enfan de 4 ans (regeneration acceptation celulaire cellule, ...)

maintenant moi entre vie de l'enfant et croyance des parents une vie est une vie ...

moi la vie de ma famille avant qui que ce soit !!!!
Je pense que ton raisonnement est "logique" mais ne prend pas en considération le point de vue des parents témoins de Jehovah.

Ils considèrent que le recours à la transfusion enlève toute possibilité pour le bénéficiaire d'accéder à la vie éternelle. Je considère donc comme une preuve d'amour lorsqu'un témoin de Jehovah refuse cette pratique pour un membre de sa famille ou non.

Cependant, je considère que ce dogme n'est pas biblique. Il faut donc expliquer aux témoins de Jehovah que leur crainte à ce sujet n'est pas fondée sur du sérieux.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 07 juil. 2007 14:04

Message par Irmeyah

Ils considèrent que le recours à la transfusion enlève toute possibilité pour le bénéficiaire d'accéder à la vie éternelle.
Cela n'est pas vrai.
Et le refus de toute ingestion ou introduction d'un sang étranger dans le corps est une nécessité selon la Bible.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

martial

Avatar du membre

Messages : 772
Enregistré le : 30 mars 2007 03:34
Localisation : picardie

Ecrit le 07 juil. 2007 14:17

Message par martial

Pour le Christ, Irméyah, c'est ce qui sort de la bouche de l'homme (et donc du coeur) qui est mauvais pour lui.

Le reste n'est que fondamentalisme doctrinal (qui d'ailleurs ne concerne que les animaux)

J'ai espoir que, la lumière croissant, la WT imposera, dans quelques temps, à ses troupes de croire à une doctrine opposée.
Un peu comme la jurisprudence de la Cour de Cassation (Elle non plus, non inspirée)
"la Vérité vous rendra libre"

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 09 juil. 2007 13:09

Message par Irmeyah

Ce qui est drôle, c'est que cette phrase de Jésus s'appliquait aux règles alimentaires ... ce qui fait que ça ne s'applique pas à la transfusion ... contrairement à l'interdit répété par Paul, qui est général et absolu ("abstenez-vous du sang").

Autrement dit l'argument souvent répliqué par ceux qui disent : l'interdit sur le sang n'est qu'alimentaire, permet AU CONTRAIRE de démontrer que l'interdit de Paul n'est justement pas que sur l'alimentation, mais revêt tous les aspects de la vie du chrétien (comme toujours chez Paul, qui n'est pas un répétiteur stupide de la loi, mais un apôtre qui a élargi les principes de la loi à la vie du chrétien).
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 16 juil. 2007 04:18

Message par Irmeyah

Ces textes illustrent parfaitement ce que les TJ pratiquent.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Thiebault

Avatar du membre

Messages : 1390
Enregistré le : 29 mars 2007 08:21
Localisation : Belgique

Ecrit le 19 juil. 2007 03:08

Message par Thiebault

"Abstenez-vous du sang", tu le tires d'Actes 15 ; 29 ?

Je crois que tu omets toutes les proscriptions qui vont avec : et qui entrent dans le cadre alimentaire.

Quelle autre possibilité reste au témoin de Jehovah qui a besoin d'une transfusion ?

sami

Avatar du membre

Messages : 16
Enregistré le : 12 juil. 2007 10:43

Ecrit le 19 juil. 2007 08:42

Message par sami

La lettre qui fut rédigée par les apôtre et par les anciens de Jérusalem, lettre que l’on trouve dans le chapitre 15 du livre des Actes utilise le terme « s’abstenir » à propos des choses sacrifiées aux idoles, du sang, de ce qui est étouffé et de la fornication.
Actes 15/ 20, 29 : Mais de leur écrire de s’abstenir des choses qui ont été souillées par les idoles, et de la fornication, et de ce qui est étouffé, et du sang…Vous abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles, et du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. Si vous vous gardez soigneusement de ces choses, vous prospérerez. Portez vous bien.

Le terme grec qui est employé (apekhomtai) signifie fondamentalement «se tenir à l’écart de » Les publications de la Société Watch Tower laissent entendre que pour ce qui est du sang, ce terme est à prendre dans un sens absolu, elles prétendent qu’il recouvre toutes les acceptations.
Mais ce terme tel qu’il est utilisé dans les écritures emporte t’il vraiment le sens absolu que lui prêtent ces publications ? Ou bien ne doit il pas plutôt être pris dans un sens relatif, n’ayant qu’une application spécifique et limitée ?

Que ce terme puisse ne pas s »appliquer de manière absolue et exhaustive, mais de façon spécifique et limitée, on peut le constater en examinant d’autres passages ou il est également utilisé, par exemple en 1Timothée 4/3.
Ici Paul avertit Timothée que certains enseignements pernicieux seraient introduits dans la congrégation par de prétendus chrétiens, ces derniers « interdisant de se marier, et prescrivant de s’abstenir d’aliment que Dieu a crées pour être pris avec action de grâce ».
De toute évidence, Paul ne voulait pas dire que ces hommes ordonneraient aux Chrétiens de s’abstenir totalement, et de toutes les façons de tous les aliments créés par Dieu.
Cela aurait signifié une totale privation de nourriture avec la mort pour conséquence. Il est clair que Paul ne faisait allusion qu’aux aliments spécifiques qui seraient proscrits par les hommes, ces aliments étant manifestement ceux qui étaient interdit sous la loi Mosaïque. De même on trouve cette exhortation en :
1 Pierre 2/11 : Bien aimés, je vous exhorte, comme des étrangers et des résidents temporaires, à vous abstenir des désirs charnels : ce sont ces désirs-là qui combattent l’âme.
Si l’on devait prendre cette expression de manière littérale, dans un sens absolu, cela signifierait que l’on ne pourrait satisfaire aucun désir charnel quel qu’il soit.
Ce n’est assurément pas le sens des paroles de l’apôtre. Nous éprouvons tous de nombreux désirs charnels, tel que le désir de manger, de respirer, de dormir, de nous divertir, de même qu’une multitudes d’autres désirs qui sont tous parfaitement convenables et légitimes.
Ainsi « s’abstenir des désirs charnels » ne peut être compris qu’a la lumière du contexte qui entoure ces paroles, celui-ci ne faisant pas référence à tous les désirs charnels, mais seulement à ceux qui sont malfaisants et impurs et qui effectivement « combattent contre l’âme ».
Par conséquent la question qui se pose est celle-ci : dans quel contexte Jacques et le concile apostolique utilisent ils l’expression « s’abstenir » du sang.

sami

Avatar du membre

Messages : 16
Enregistré le : 12 juil. 2007 10:43

Ecrit le 19 juil. 2007 08:44

Message par sami

Le concile était tout simplement réuni afin de statuer sur le problème posé par certains juifs qui exigeaient des Chrétiens gentils que non seulement ils se fassent circoncire, mais qu’en plus il « observe la loi de Moise » :
Actes 15/5 : Cependant quelques uns de ceux de la secte des Pharisiens qui avaient cru se levèrent de leurs sièges, et dirent : Il faut les circoncire, et leur ordonner d’observer la loi de Moise.

C’est ce problème, celui de l’observance de la loi que l’apôtre Pierre aborda devant l’assemblée quand il compara la loi à un « joug » pesant :
Actes 15/10 : Maintenant donc, pourquoi mettez vous Dieu à l’épreuve en imposant sur le cou des disciples un joug que ni nos ancêtres ni nous, n’avons été capables de porter.

Après que Jacques eut exposé, devant l’assemblée ses recommandations à l’adresse des Chrétiens gentils, ces derniers étant exhortés à s’abstenir des choses contaminées par les idoles, de la fornication, de ce qui est étouffé et du sang, il ajouta ceci :
Actes 15/19-21 : Car depuis bien des générations, la loi de Moise est prêchée dans chaque ville. Tous les sabbats on la lit dans les synagogues.

De toue évidence, les recommandations de Jacques tenaient compte de ce que les gens entendaient quand « Moise était lu » dans les synagogues. Jacques savait que par le passé il y avait eu des gentils, « des gens des nations » qui avaient vécu sur la terre d’Israël, et avaient résidé au sein de la communauté juive. Quelles avaient été les contraintes imposées à ces gens par la loi Mosaïque ? Ils n’étaient pas obligés de se faire circoncire, mais ils étaient dans l’obligation de s’abstenir de certaines pratiques qui sont détaillées dans les chapitres 17 et 18 du livre du Lévitique.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17783
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 19 juil. 2007 13:22

Message par medico

C'est ton interprétation .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

bud

Avatar du membre

Messages : 145
Enregistré le : 07 juil. 2007 15:16

Ecrit le 19 juil. 2007 18:10

Message par bud

Et elle me semble plus que pertinante.

Médico, quand une opinion personnel est aussi bien détaillé et logique elle n'à pas besoins d'etre appuyé par l'avis de quelque "loose canon" avec un titre sortie tout droit de l'amérique profonde et obscure comme on en retrouve tant dans vos revues.
Je sais que pour toi toutes interpretations personnel est forcément "mauvaise" ce qui est normal au vue de l'endoctrinement que tu as reçu, mais pour une fois essais de prendre un peu de recul.
Prend un bon café, fait le vide dans ta tete et essais de chasser momentanément toute influance et comprehension de la "matrice" et relis cet opinion.

tu nous en reparlera.

sami

Avatar du membre

Messages : 16
Enregistré le : 12 juil. 2007 10:43

Ecrit le 20 juil. 2007 04:01

Message par sami

Medico,

Ce n'est pas mon interpretation, autrement on pourrait formuler la même reflexion des explications de la WT.
Il y a une logique biblique qui mérite une attention et surtout une réponse.

Pour rappel,

Le terme grec qui est employé (apekhomtai) signifie fondamentalement «se tenir à l’écart de » Les publications de la Société Watch Tower laissent entendre que pour ce qui est du sang, ce terme est à prendre dans un sens absolu, elles prétendent qu’il recouvre toutes les acceptations.
Mais ce terme tel qu’il est utilisé dans les écritures emporte t’il vraiment le sens absolu que lui prêtent ces publications ? Ou bien ne doit il pas plutôt être pris dans un sens relatif, n’ayant qu’une application spécifique et limitée ?
Que ce terme puisse ne pas s »appliquer de manière absolue et exhaustive, mais de façon spécifique et limitée, on peut le constater en examinant d’autres passages ou il est également utilisé, par exemple en 1Timothée 4/3. Ici Paul avertit Timothée que certains enseignements pernicieux seraient introduits dans la congrégation par de prétendus chrétiens, ces derniers « interdisant de se marier, et prescrivant de s’abstenir d’aliment que Dieu a crées pour être pris avec action de grâce ».
De toute évidence, Paul ne voulait pas dire que ces hommes ordonneraient aux Chrétiens de s’abstenir totalement, et de toutes les façons de tous les aliments créés par Dieu.
Cela aurait signifié une totale privation de nourriture avec la mort pour conséquence. Il est clair que Paul ne faisait allusion qu’aux aliments spécifiques qui seraient proscrits par les hommes, ces aliments étant manifestement ceux qui étaient interdit sous la loi Mosaïque.

Matthieu100886

Avatar du membre

Messages : 317
Enregistré le : 20 juin 2007 03:14

Ecrit le 20 juil. 2007 07:35

Message par Matthieu100886

si vous voulez ingérer du sang, vous n'avez qu'a creer une confession religieuse draculienne, et nous laisser avec nos solutions de soins alternatifs,

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité