Tetragramme dans les Ecritures grecques chrétiennes?

Forum : Discutions libres
Répondre
medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17781
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 27 févr. 2008 11:23

Message par medico

Sur l’emploi du Tétragramme dans les Écritures grecques chrétiennes, voici ce qu’a écrit G. Howard de l’université de Géorgie (Journal of Biblical Literature, vol. 96, Boston 1977, p. 63) : “ Des découvertes récentes en Égypte et dans le désert de Juda nous permettent de voir de première main l’emploi du nom de Dieu aux temps préchrétiens. Ces découvertes sont importantes pour les études du N[ouveau] T[estament] en ce qu’elles établissent une analogie littéraire avec les documents chrétiens les plus anciens et qu’elles expliquent peut-être comment des auteurs du NT ont utilisé le nom divin. Dans les pages qui suivent, nous avancerons la théorie que le nom divin,( יהוה et peut-être des abréviations du nom), se trouvait écrit à l’origine dans les citations du NT tirées de l’A[ncien] T[estament] et dans les allusions qu’on y faisait, et qu’avec le temps le nom a été remplacé par le substitut ? [abréviation de Kurios, “ Seigneur ”].
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Natasha

Avatar du membre

Messages : 25
Enregistré le : 16 févr. 2008 16:52

Ecrit le 27 févr. 2008 12:09

Message par Natasha

Exode a écrit : Avez-vous au moins lu leurs ouvrages pour faire un tel commentaire ?

Il vous faudrait un diplôme en théologie aussi ?
Pour lire ces ouvrages, il faut accepter l'idée de dépenser 50€ et de peut-être avoir gaspillé cette somme si les ouvrages étaient inintéressants. Un diplôme en théologie n'est pas nécessaire, sais-tu pourquoi, ami ? Parce qu'il existe des filières en langues orientales et langues anciennes dans les universités, notamment celle de Nantes. Un diplôme de master en hébreu biblique pour l'un et en grec ancien pour l'autre, ce serait déjà amplement suffisant. Mais si, en plus de cela, ils étaient archéologues ou spécialistes universitaires des manuscrits anciens, ce serait le summum.

Entre toi et moi, ami, je doute fortement qu'ils aient l'une ou l'autre de ces compétences. Pour preuve, la référence de Gertoux plus que limite (une référence à une université d'été accessible à tous et ne délivrant aucun titre officiel). Jamais il ne me viendrait à l'idée d'avaliser une thèse de catholique, de protestant, d'orthodoxe ou de mormon s'il ne peut faire étalage d'un cursus universitaire vérifiable.

Ah, et pour terminer, ami, je dois reconnaître m'être avancé : il faudrait qu'ils soient docteurs, tes copains, pour me convaincre. Docteur en langues anciennes. Et que leur thèse ait porté sur le sujet de leur livre. Mais ce n'est pas le cas. Même toi tu pourrais écrire un livre sur la présence du Tétragramme dans les Tintins originaux. Tu sais, dépenser 50€ pour lire des hypothèses que rien ne semble vérifier... Comprends-moi.

LXX

Avatar du membre

Messages : 223
Enregistré le : 28 janv. 2008 19:28

Ecrit le 27 févr. 2008 12:19

Message par LXX

Exode a écrit : Sans rapport, cela ne reste que des rumeurs lancées.
Didier Fontaine étant tj, il est logique de penser que Gertoux l'est peut-être aussi car dans le domaine biblique les chercheurs veillent à ne pas être assimilés aux tj pour ne pas perdre leur crédit auprès de leurs pairs !

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 27 févr. 2008 12:38

Message par Exode

Natasha a écrit : Pour lire ces ouvrages, il faut accepter l'idée de dépenser 50€ et de peut-être avoir gaspillé cette somme si les ouvrages étaient inintéressants. Un diplôme en théologie n'est pas nécessaire, sais-tu pourquoi, ami ? Parce qu'il existe des filières en langues orientales et langues anciennes dans les universités, notamment celle de Nantes. Un diplôme de master en hébreu biblique pour l'un et en grec ancien pour l'autre, ce serait déjà amplement suffisant. Mais si, en plus de cela, ils étaient archéologues ou spécialistes universitaires des manuscrits anciens, ce serait le summum.

Entre toi et moi, ami, je doute fortement qu'ils aient l'une ou l'autre de ces compétences. Pour preuve, la référence de Gertoux plus que limite (une référence à une université d'été accessible à tous et ne délivrant aucun titre officiel). Jamais il ne me viendrait à l'idée d'avaliser une thèse de catholique, de protestant, d'orthodoxe ou de mormon s'il ne peut faire étalage d'un cursus universitaire vérifiable.

Ah, et pour terminer, ami, je dois reconnaître m'être avancé : il faudrait qu'ils soient docteurs, tes copains, pour me convaincre. Docteur en langues anciennes. Et que leur thèse ait porté sur le sujet de leur livre. Mais ce n'est pas le cas. Même toi tu pourrais écrire un livre sur la présence du Tétragramme dans les Tintins originaux. Tu sais, dépenser 50€ pour lire des hypothèses que rien ne semble vérifier... Comprends-moi.


Toi tu ne seras jamais un disciple du Christ parce que les apôtres n'était pas des docteurs et n'avaient pas de cursus universitaires, à part Paul qui était instruit par Gamaliel, mais n'était pas tenu pour un docteur de la Loi.

Comment pouvez-vous parler de Gertoux sans avoir lu son livre ?
Votre réflexion est bien limitée :D

Je vous rassure, les commentaires de personnes ayant des positions au CNRS par exemple sur l'ouvrage de Gertoux montre que vous critiquez sans rien savoir, et considèrent cet ouvrage des plus intéressants.

Personnes qui témoignent du sérieux de son ouvrage, alors vous repasserez. Mais vous le sauriez si vous aviez fait quelques efforts comme dépenser un peu d'argent en économisant pour acquérir ses deux livres ou même un seul.
Modifié en dernier par Exode le 27 févr. 2008 13:15, modifié 1 fois.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 27 févr. 2008 12:54

Message par Exode

LXX a écrit :Didier Fontaine étant tj, il est logique de penser que Gertoux l'est peut-être aussi car dans le domaine biblique les chercheurs veillent à ne pas être assimilés aux tj pour ne pas perdre leur crédit auprès de leurs pairs !
Chez les détracteurs des TJ quand des gens arrivent à des conclusions qui les rapprochent de positions TJ, c'est logique de penser que.

Il n'y a aucune logique mais quand ce sont les TJ, on trouve des logiques à tout, n'est-ce pas.:-(

Gertoux à ma connaissance ne l'est pas et il a fait plus d'un ouvrage sur le sujet et cela des années avant de préfacer le livre de Didier Fontaine.
Modifié en dernier par Exode le 27 févr. 2008 13:14, modifié 1 fois.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17781
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 27 févr. 2008 12:58

Message par medico

une auto critique d'un livre s'en avoir lu le livre il faut le faire ! :) ça un nom ça ( mauvaise foi )
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Natasha

Avatar du membre

Messages : 25
Enregistré le : 16 févr. 2008 16:52

Ecrit le 27 févr. 2008 15:08

Message par Natasha

Exode a écrit :

Toi tu ne seras jamais un disciple du Christ parce que les apôtres n'était pas des docteurs et n'avaient pas de cursus universitaires, à part Paul qui était instruit par Gamaliel, mais n'était pas tenu pour un docteur de la Loi.
Effectivement, aucun apôtre de Jésus n'était universitaire. Sais-tu pourquoi, camarade ? Parce que les universités ont été créées (par des catholiques) au Moyen-âge. :mrgreen: Il n'est pas besoin d'être un docteur de la Loi pour propager la bonne nouvelle. Il en va autrement pour les matières plus ciblées, comme la présence hypothétique du Tétragramme dans les manuscrits originaux.
Comment pouvez-vous parler de Gertoux sans avoir lu son livre ?
Votre réflexion est bien limitée :D
Je te rassure, camarade : pas besoin de lire le livre de quelqu'un pour se forger une première opinion sur lui. Un "expert" reconnu par personne n'est pas un expert. Or, il se prétend hébraïsant. Quelles sont ses références ?
Je vous rassure, les commentaires de personnes ayant des positions au CNRS par exemple sur l'ouvrage de Gertoux montre que vous critiquez sans rien savoir, et considèrent cet ouvrage des plus intéressants.

Personnes qui témoignent du sérieux de son ouvrage, alors vous repasserez. Mais vous le sauriez si vous aviez fait quelques efforts comme dépenser un peu d'argent en économisant pour acquérir ses deux livres ou même un seul.
Tu es agressif, ami. Pourtant, je n'ai pas jugé le livr de Gertoux. Je n'ai fait que demander ses références. Et toi, tu m'attaques parce que tu ne peux pas m'en fournir. Bref, tu vantes les mérites du livre de quelqu'un sur qui tu ne sais toi-même rien. Cela ne t'inquiète pas ? Tu voudrais que je tape 20€ sans savoir ? J'aime mieux les donner à un affamé ;)

Natasha

Avatar du membre

Messages : 25
Enregistré le : 16 févr. 2008 16:52

Ecrit le 27 févr. 2008 15:16

Message par Natasha

medico a écrit :une auto critique d'un livre s'en avoir lu le livre il faut le faire ! :) ça un nom ça ( mauvaise foi )
Si j'avais fait une autocritique, je me serais critiqué moi-même. :mrgreen: Concernant les livres de Gertoux et de Fontaine, je te rassure : je n'ai pas porté de jugement sur leur qualité. J'ai simplement remis en question la validité de leurs argumentations étant donné qu'ils ne sont pas en mesure de fournir des références claires, précises et sûres. Donc, rengaine ton agressivité, camarade : je n'ai rien critiqué. J'ai simplement demandé des références. Je l'ai demandé calmement, poliment. Tu veux que je te montre comment on m'a répondu ? Drôle d'attitude qui me conforte dans l'opinion que j'ai à me forger de ces ouvrages. Bref, ne comptez pas sur moi pour claquer 20€ pour Gertoux et 30€ (!!!) pour Fontaine.

Mais je veux encore te rassurer, camarade. Il n'y a pas que la validité des argumentations des auteurs que je remets en doute. Je remets aussi, et surtout, en doute l'opportunité et la pertinence de ces sujets pour le croyant. Le chrétien est appelé à devenir enfant adoptis de Dieu. Appelles-tu tes parents par leurs prénoms ou par leurs noms ? Jésus te l'a commandé : dites "notre Père". Alors, puisque je veux être fils de Dieu, je l'appelle "Père" et non pas "YHWH".

Natasha

Avatar du membre

Messages : 25
Enregistré le : 16 févr. 2008 16:52

Ecrit le 27 févr. 2008 15:22

Message par Natasha

Exode a écrit : Chez les détracteurs des TJ quand des gens arrivent à des conclusions qui les rapprochent de positions TJ, c'est logique de penser que.

Il n'y a aucune logique mais quand ce sont les TJ, on trouve des logiques à tout, n'est-ce pas.:-(

Gertoux à ma connaissance ne l'est pas et il a fait plus d'un ouvrage sur le sujet et cela des années avant de préfacer le livre de Didier Fontaine.
Qui est Gertoux ? Saura-t-on répondre à cette question un jour ? Je ne pense pas... :mrgreen: Comment appréhender le sérieux d'une personne qui se vante d'avoir été étudiant à l'académie de langue ancienne de Saintes ? Ce n'est pas pace que je n'adhère pas à tes idées et que je ne te crois pas sur parole que je suis ton ennemi. ;)

LXX

Avatar du membre

Messages : 223
Enregistré le : 28 janv. 2008 19:28

Ecrit le 27 févr. 2008 16:22

Message par LXX

Exode a écrit :Comment pouvez-vous parler de Gertoux sans avoir lu son livre ?
C'est parceque j'ai lu son livre et que j'apprends qu'il a préfacé le livre d'un tj que je ne peux faire autrement que de m'interroger le concernant. Est-il tj ou simplement simpatisant ? Et qu'il soit tj ou sympatisant, il prend le risque de se discréditer auprès de l'opinion internationale, et il est peu probable qu'à l'avenir il bénéficie de la possibilité d'obtenir l'approbation de gens comme le rabbin Eisenberg, Mireille Hadas Lebel, Margueritte Harl, Jacques Duquesne ou Jean Bottéro !

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 27 févr. 2008 17:10

Message par question

Exode,

Si les livres de Gertoux et Fontaine sont si interessants pourquoi vous ne citez leurs arguments ?
Avec le respect que je vous dois, vos réponses sont confuses, inadaptées, soutenues par aucune preuves textuelles mais que par des suppositions.
Libre à vous de rejeter les 5000 manuscrits du NT !

Conernant Howard,

Il n’est pas de notre intention d’abaisser la recherche faite par George Howard. Son ouvrage évalue des données pertinentes nécessaires pour l’étude de la présence du Tétragramme dans les Écritures grecques chrétiennes. Néanmoins, il est nécessaire que nous notions minutieusement les limites de la preuve dans son étude. (Selon toutes probabilité, notre point de vue à l’égard de son ouvrage est plus fortement conditionné par l’interprétation de celui-ci par la Société Watch Tower plus que par une étude attentive du matériel lui-même.) La preuve requise, laquelle portera beaucoup plus sur l’étude de George Howard, est la même preuve que nous devons utiliser dans notre propre étude. Dans tous les cas, la vérification de l’emploi présumé du Tétragramme dans les Écritures grecques chrétiennes doit être solidement fondée sur des preuves historiques et textuelles, pas sur la présomption ou des allusions au texte de la Septante. En résumé :

Aucune preuve textuelle est donnée là où des manuscrits des Écritures grecques chrétiennes emploient le Tétragramme.

Les passages employés par Howard, lorsqu’il suppose l’emploi du Tétragramme dans les Écritures grecques chrétiennes, sont des versets qui font des allusions à des citations des Écritures hébraïques. Bien que le recours à ces versets méritent d’être étudiés, il laisse complètement sans réponse l’à-propos du choix de Jéhovah dans la majorité des 237 références dans la Traduction du monde nouveau, références qui n’ont pas de source directe dans les Écritures hébraïques. Même si la preuve textuelle pour le Tétragramme dans les versets cités des Écritures hébraïques peut être établie, aucun transfert de cette prémisse peut être effectué vers des versets tels que Révélation 1 : 8; 4 : 8 et 11, 11 : 17; 16 : 7; 18 : 8; 19 : 6; 21 : 22; 22 : 5 et 22 : 6, qui ne font aucunement allusion aux Écritures hébraïques. Ces versets font tous référence à ?????? [Seigneur] comme étant Dieu et dans la plupart des cas ils identifient plus avant ?????? [Seigneur] comme étant le Tout-Puissant.

Dans son étude, Howard introduit une ambiguïté au sujet du Tétragramme, ambiguité qui est souvent partagée par les publications de la Watch Tower. Une discussion commencera souvent avec des références au Tétragramme dans la Septante et alors elle sera étendue comme si les Écritures grecques chrétiennes étaient le même document. La Septante et les Écritures grecques chrétiennes sont séparées par quelques 300 ans et elle représentent des traditions manuscrites distinctement séparées. Ce qui peut être correctement dit de l’un n’est pas nécessairement vrai de l’autre, malgré l’emploi de la Septante au cours de l’époque de la congrégation chrétienne primitive. De même manière, une discussion des citations des Écritures hébraïques est souvent confondue avec les autres références Jéhovah dans la Traduction du monde nouveau. Un énoncé peut être fait de manière appropriée concernant l’emploi d’une citation des Écritures hébraïques par un rédacteur original, lequel emploie le nom divin, alors qu’un prolongement de cet énoncé aux autres 237 références Jéhovah peut s’avérer être inadéquat. Les lecteurs doivent soigneusement séparer la Septante et les Écritures grecques chrétiennes. Les lecteurs doivent également faire une distinction entre un passage qui provient des (et cite les) Écritures hébraïques et d’une déclaration étant faite par un rédacteur des Écritures chrétiennes dans laquelle il n’y a pas de source de citation.

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 27 févr. 2008 17:22

Message par question

Exode,

Je repete ma question, toujours sans réponse.
Si on prend la TMN, nous constatons que des lettres entières ne contiennent pas le Tetragramme certaine écrites par PAUL, JEAN, JUDE.
Si l'utilisation du Tetragramme était courant parmiles chrétiens comment expliquer ce fait ???

Prenez la TMN et lisez les lettres aux,
Philippiens
1Timothée
Tite
Philémon
1 Jean
2 Jean
3 Jean ???

Vous constaterez point de trace du Tetragramme.
Une réponse intelligible SVP.
Une precision je ne crois pas en la trinité, donc arretez de me dire ce que je n'ai pas dit " cela prouve pas que JC est Dieu " vous êtes hors sujet.
Je vous felicite pour votre Zele à defendre votre organisation mais ce n'est suffisant, il une argumentation solide et soutenue oar des preuves.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 28 févr. 2008 11:37

Message par Exode

question a écrit :Exode,

Je repete ma question, toujours sans réponse.
Si on prend la TMN, nous constatons que des lettres entières ne contiennent pas le Tetragramme certaine écrites par PAUL, JEAN, JUDE.
Si l'utilisation du Tetragramme était courant parmiles chrétiens comment expliquer ce fait ???
Comment expliquer que le livre d'Esther ne le contient qu'une fois sous forme codée ?
Comment expliquer que écclésiaste ne le contienne qu'une fois ?
L'usage orale, les premiers chrétiens chantaient des chants de louanges, des sacrifices des lèvres à Jéhovah et à Jésus. :D
Prenez la TMN et lisez les lettres aux,
Philippiens
1Timothée
Tite
Philémon
1 Jean
2 Jean
3 Jean ???

Vous constaterez point de trace du Tetragramme.
il une argumentation solide et soutenue oar des preuves.
Vous avez utilisé la TMN de quelle année ? :wink:
Jude 5 Je veux vous rappeler, et pourtant vous savez toutes choses une fois pour toutes, que Jéhovah, bien qu’il ait sauvé un peuple du pays d’Égypte, a détruit ensuite ceux qui ne faisaient pas preuve de foi.
Vous n'avez pas non plus amené une seule preuve de la non présence du tétragramme dans les écrits chrétiens du tout début.

Le vrai débat sur la présence ou pas du tétragramme dans les écritures chrétiennes, ne repose pas sur les 5000 copies de manuscrits qui ne pas sont en soi une preuve.

Réfléchissez, si l'on part de la tradition juive, la superstition aurait gagnée les chrétiens ? Ou alors si l'on part des deux versions de la septante, les juifs chrétiens auraient employés des textes pour eux-seuls et d'autres textes expurgés du tétragramme pour les grecs chrétiens ?

Pierre qui cite Yoël, dit bien que quiconque invoquera le nom de Jéhovah (YHWH) sera sauvé. Il ne dit pas Jésus mais Jéhovah. Il y a donc une contradiction à soutenir que le tétragramme n'est pas dans les écritures chrétiennes et d'être fortement invité à le prononcer dans sa vie de chrétien.

Comme les premiers disciples de Jésus étaient juifs, les douze et Paul qui lui se déclare hébreux, israëlite et juif, ils utilisèrent des écrits qui contenaient le tétragramme.

Auraient-ils fait deux poids deux mesures avec les grecs chrétiens alors que la Bible dit que juifs et grecs forment désormais un seul peuple en Christ ?

Et comment se considéraient-ils ?
Romains 2:9 tribulation et angoisse, sur l’âme de tout homme qui fait le mal, du Juif d’abord et aussi du Grec ; 10 mais gloire, honneur et paix pour tout homme qui fait ce qui est bon, pour le Juif d’abord et aussi pour le Grec. 11 Car il n’y a pas de partialité chez Dieu.

Romain 2:29 Mais est Juif qui l’est au-dedans, et [sa] circoncision c’est celle du cœur par [l’]esprit, et non par un code écrit. La louange de celui-là vient, non pas des hommes, mais de Dieu.

Romains 3:9Car, plus haut, nous avons porté [cette] accusation : que les Juifs comme les Grecs sont tous sous [le] péché ;...22 oui, la justice de Dieu grâce à la foi en Jésus Christ, pour tous ceux qui ont foi. Car il n’y a pas de distinction. 23 Tous, en effet, ont péché et n’atteignent pas à la gloire de Dieu, 24 et c’est comme don gratuit qu’ils sont déclarés justes par sa faveur imméritée, en raison de la libération par la rançon [payée] par Christ Jésus...29 Ou bien est-il seulement le Dieu des Juifs ? Ne l’est-il pas aussi des gens des nations ? Oui, des gens des nations aussi,

Romains 4:6 Tout comme David aussi parle du bonheur de l’homme à qui Dieu compte la justice en dehors des œuvres : 7 “ Heureux ceux dont les actions illégales ont été pardonnées et dont les péchés ont été couverts ; 8 heureux l’homme du péché de qui Jéhovah ne tiendra aucun compte. ”

9 Ce bonheur donc vient-il sur les circoncis ou bien aussi sur les incirconcis ? Car nous disons : “ Sa foi fut comptée à Abraham comme justice. ” 10 Dans quelles circonstances donc a-t-elle été comptée ? Quand il était dans la circoncision ou bien dans l’incirconcision ? Non pas dans la circoncision, mais dans l’incirconcision.

16 Voilà pourquoi ce fut par suite de la foi, pour que ce soit selon la faveur imméritée, afin que la promesse soit assurée à toute sa semence, non seulement à celle qui est attachée à la Loi, mais encore à celle qui est attachée à la foi d’Abraham. (Il est le père de nous tous, 17 comme c’est écrit : “ Je t’ai établi père de beaucoup de nations. ”)

Romains 9:6 Car ce ne sont pas tous ceux qui [sont issus] d’Israël qui sont véritablement “ Israël ”. 7 Ce n’est pas non plus parce qu’ils sont la semence d’Abraham qu’ils sont tous des enfants, mais : “ Ce qui sera appelé ‘ ta semence ’ viendra par Isaac. ” 8 C’est-à-dire : les enfants de la chair ne sont pas véritablement les enfants de Dieu, mais les enfants de la promesse sont comptés comme semence.
Ainsi tous ceux qui eurent foi en Christ en raison leur foi, qu'ils étaient juifs ou gens des nations sont comptés comme semence d'Abraham, fils d'Israël; ayant le même statut car Dieu ne fait pas de distinction entre eux deux.
Romains 6:14 Car tous ceux qui sont conduits par l’esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu.
Puisque les disciples du Christ issus des juifs que des nations sont véritablement les fils d'Israël et que la volonté de Dieu n'a pas changé à l'égard de la nation sainte et de son nom. Alors que celui-ci apparait près de 7000 fois dans les écritures hébraïques dans diverses situation et faisant ressortir l'emploi du nom divin de bien des manières. Pour quelles raisons d'un coup en raison de la venue de son Fils unique engendré, le tétragramme serait-il devenu obsolète, caduque, et son emploi aboli pour les disciples de Jésus Christ ?

C'est cela la question, question, à laquelle il vous faudrait répondre et non pas agiter constamment les copies de 5000 manuscrits qui ne répondent pas à cette question de première importance :wink: et ne peuvent ainsi constituer des preuves solides et suffisantes pour justifier le non emploi du tétragramme chez les chrétiens.
:D
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 28 févr. 2008 13:06

Message par Exode

question a écrit :Exode,

Si les livres de Gertoux et Fontaine sont si interessants pourquoi vous ne citez leurs arguments ?
222 pages de Gertroux, 345 p pour Fontaine, ce fil n'a pas pour but de faire la critique d'auteurs et de leur ouvrages, déjà que vos arguments sont piètres (redite sur les 5000 m, juifs différents de chrétiens, ...).
La critique suffisante des ouvrages de ces deux auteurs dans lequel vous voudriez m'amener ne me plait guère !

Pourquoi citerai-je des arguments que vous pouvez trouver en lisant leur livre ?


Le but de l'article n'était pas de rabaisser le travail de G.Howard ?




Relisez la chartre, car votre attitude et l'orientation que vous donnez à ce fil va l'encontre de celle-ci !


Le sujet est le tétragramme dans les écritures chrétiennes, pas le tétragramme dans la TMN ainsi que l'occasion d'attaquer gratuitement sur la TMN
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 28 févr. 2008 16:34

Message par question

Exode,


Mon intention n'est pas de dénigrer Mr Gertoux, Fontaine et la TMN.

Je laisse à votre libre appreciation le fait de considerer les 5000 manuscrits comme n'étant pas des preuves.
Concernant Jude c'est une erreur, notez que je n'ai pas cité son livre.




Une des deux plus anciennes copies d'écrits apostoliques qui fut trouvée est un manuscrit en papyrus (désigné par Papyrus Chester Beatty No. 2 [P46]). Il contient, sous forme fragmentaire, la lettre aux Hébreux et huit lettres de l'apôtre Paul : Aux Romains, la Première aux Corinthiens, la Deuxième aux Corinthiens, aux Ephésiens, aux Galates, aux Philippiens, aux Colossiens et la Premières aux Thessaloniciens.La date généralement acceptée de ce manuscrit a été estimée
aux environs de 200 de notre ère.
Il y existe réellement une preuve pour le dater encore plus tôt. En 1988, dans le Volume 69, Fascicule 2, de la publication d'érudition Biblica, le Dr Y. K. Kim, un expert en manuscrit, a présenté une preuve importante pour la redater aux environs de la dernière partie du premier siècle, peut-être même avant le règne de l'Empereur Domitien, c'est-à-dire avant 81 de notre ère. Si c'est exact, la preuve qu'il avance placerait, au moins, la collection de papyrus à quelques décennies de l'époque des écrits originaux de Paul







L'argument de la Société Watch Tower est que les écrits apostoliques originaux ont contenu le Tétragramme, des centaines de fois et que c'est seulement dans les siècles ultérieurs "que des apostats Chrétiens" l'ont enlevé de ces écrits.
Si c'est le cas et si ces écrits originaux ont contenu de nombreuses utilisations du Tétragramme, est-ce qu'il n'est pas raisonnable que pendant le siècle suivant immédiatement la rédaction des Écritures chrétiennes il devrait y avoir eu au moins une trace du Tétragramme dans les copies réalisées ?
Si le Tétragramme apparaissait à l'origine dans les lettres de Paul, certaines d'entre elles furent écrite au plus tard vers 60/61 de notre ère, il semble difficile de croire qu'on l'aurait rapidement éliminé dans les copies ultérieures. L'organisation de la Watch Tower accepte l'avis soutenu par beaucoup que l'apôtre jean a vécut jusqu'à la fin du premier siècle. Si l'utilisation du Tétragramme a été d'une importance majeure, certainement l'influence de Jean devrait avoir exercé un effet en sa faveur sur les copistes chrétiens des écrits apostoliques (en incluant les lettres de Paul), pas seulement pendant la vie de Jean, mais pendant quelque temps. Il serait certainement raisonnable que l'on s'attende à trouver au moins quelques apparitions du Tétragramme dans les lettres trouvées dans l'ancienne collection de papyrus décrite plus haut. Qu'est ce qu'il en est réellement?


La réalité est que dans ces neuf lettres apostoliques trouvées dans ce manuscrit chrétien plus ancien, il n'y a pas une seule utilisation du Tétragramme sous aucune forme.Dans ces neuf lettres le rédacteur apostolique fait de nombreuses citations des Écritures hébraïques, selon les termes de la traductionde la Septante, mais pas une seule fois ses citations contiennent le Tétragramme. Ses citations suivent la coutume consistant à remplacer le Tétragramme par kyrios en grec (Seigneur) ou theos (Dieu).
La Société Watch Tower soutient que l'apparition du Tétragramme dans certaines des copies plus anciennes (des copies réellement fragmentaires)de la Version de Septante est la preuve qu'il s'y trouvait à l'origine. Si ce principe s'applique, alors le même principe devrait à juste titre s'appliquer ici, à savoir, que l'absence du Tétragramme dans cette copie la plus ancienne de neuf des lettres de Paul est la preuve que celui-ci était aussi absent dans les écrits originaux de l'apôtre.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité