Le péché contre l'Esprit Saint

Tour de Garde / Réveillez-vous / Livres / Tracts
Chaque Témoin de Jéhovah a un rôle important à jouer afin de propager la parole de Jéhovah.
Répondre
delta

Avatar du membre

Messages : 759
Enregistré le : 23 déc. 2012 22:14

Re: Le péché contre l'Esprit Saint

Ecrit le 08 févr. 2013 09:57

Message par delta

c'était un humain

franck17360

Avatar du membre

Messages : 2569
Enregistré le : 13 août 2008 05:42
Localisation : Saint-Aigulin (17)

Contact :

Re: Le péché contre l'Esprit Saint

Ecrit le 08 févr. 2013 10:29

Message par franck17360

comme nous aujourd'hui...
Franck

"Il est donc meilleur et plus utile d'être ignorant ou de peu de savoir et de s'approcher de Dieu par l'amour, que de se croire savant et habile et de se trouver blasphémateur à l'égard de son Seigneur pour avoir imaginé un autre Dieu et Père que lui." Irénée.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17785
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: Le péché contre l'Esprit Saint

Ecrit le 08 févr. 2013 17:16

Message par medico

Qu’est-ce que le péché impardonnable ?
La connaissance entraîne une responsabilité plus grande. Le péché du gouverneur Pilate ne fut pas aussi grand que celui des chefs religieux juifs qui lui remirent Jésus, ou que celui de Judas qui livra son Seigneur (Jn 19:11 ; 17:12). Jésus dit aux Pharisiens de son époque que s’ils avaient été aveugles, ils n’auraient pas eu de péché, ce qui signifiait sans doute que Dieu aurait pu pardonner leurs péchés en raison de leur ignorance ; toutefois, comme ils niaient être dans l’ignorance, ‘ leur péché demeurait ’. (Jn 9:39-41.) Jésus déclara qu’ils n’avaient “ pas d’excuse pour leur péché ”, car ils étaient témoins des paroles et des œuvres puissantes dont il était l’auteur grâce à l’esprit de Dieu qui était sur lui (Jn 15:22-24 ; Lc 4:18). Ceux qui, soit en paroles, soit en actions, blasphémaient volontairement et sciemment contre l’esprit de Dieu ainsi manifesté étaient ‘ coupables d’un péché éternel ’, sans pardon possible (Mt 12:31, 32 ; Mc 3:28-30 ; voir aussi Jn 15:26 ; 16:7, 8). Cela pouvait être le cas de certains qui devinrent chrétiens, mais qui se détournèrent ensuite délibérément du culte pur de Dieu. On lit en Hébreux 10:26, 27 : “ Si nous pratiquons le péché volontairement après avoir reçu la connaissance exacte de la vérité, il ne reste plus pour les péchés aucun sacrifice, mais il y a une certaine attente terrible du jugement et il y a une jalousie ardente qui va consumer ceux qui s’opposent. ”
En 1 Jean 5:16, 17, lorsque Jean parle d’un “ péché qui fait encourir la mort ” et l’oppose à un péché qui ne fait pas encourir la mort, il évoque sans doute un péché volontaire et conscient (voir Nb 15:30). Quand tout tend à prouver que quelqu’un s’est rendu coupable d’un tel péché volontaire et conscient, le chrétien ne voudra pas prier pour celui qui a commis cette offense. C’est bien sûr Dieu qui en dernier ressort peut juger de l’attitude de cœur du pécheur. — Voir Jr 7:16 ; Mt 5:44 ; Ac 7:60.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité