Les Témoins de Jéhovah : une secte ?

1870 : Charles Russell fondateur de la Société Watch Tower.
Événements marquants de l'histoire des Témoins de Jéhovah.
Règles du forum
Le mouvement des Témoins de Jéhovah a vu le jour au début des années 1870, au sein d’un groupe d’étude de la Bible, à Allegheny, en Pennsylvanie. Charles Taze Russell était à la tête du groupe, qui a commencé à publier, en 1879, une revue intitulée Zion’s Watch Tower and Herald of Christ’s Presence.
Verrouillé
question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 04 avr. 2008 16:58

Message par question

Edom a écrit : Pourquoi me poser la question si vous connaissez la réponse ?
Néanmoins, il répond lui-même à cette question :

"Je ne suis membre d'absolument aucune association à caractère cultuelle de quelque obédience que ce soit, ni témoin de Jéhovah ni autre, que ce soit au plan local, régional, national ou international. En tant que scientifique, je considère que ma liberté de penser est essentielle à la qualité et à la poursuite de mes travaux. En ce qui concerne une certaine 'sympathie' envers le mouvement des Témoins de Jéhovah, je l'assume totalement au sens sociologique du terme (voir mon article intitulé La démarche de l'universitaire face à l'étude d'un fait religieux à lire sur ce même site)."

EDOM,

J'espere que vous ne vous associez pas à cette réponse malhonnete et ambigue " Je ne suis membre d'absolument aucune association à caractère cultuelle de quelque obédience que ce soit ", il ne dit pas qu'il n'est pas TJ mais qu'il n'est pas menbre d'une association, ce qui fut vrai aprés qu'il eu démissionné de ses fonctions au sein d'association de TJ.
Je ne comprend pas sa réticence à dire fierement et ouvertement sa religion.

Je pense que son appartenance au mouvement des TJ ne lui donne pas le recul nécéssaire.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17768
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 07 avr. 2008 16:13

Message par medico

c'est comme si vous disiez que MARC ou LUC ne sont pas sur étant donné qu'ils sont de l" appartenance chrétienne.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 08 avr. 2008 14:56

Message par question

[modo]*Message supprimé*[/modo]

En français sa donne : écrivez avec politesse, merci.

Nhoj.

Edom

Avatar du membre

Messages : 393
Enregistré le : 01 mars 2008 08:21
Localisation : France

Ecrit le 08 avr. 2008 17:46

Message par Edom

question a écrit :" Je ne suis membre d'absolument aucune association à caractère cultuelle de quelque obédience que ce soit ", il ne dit pas qu'il n'est pas TJ mais qu'il n'est pas menbre d'une association, ce qui fut vrai aprés qu'il eu démissionné de ses fonctions au sein d'association de TJ.
Comme c’est étrange ! C’est exactement les critiques que lançait Charles Chasson à Philippe Barbey sur son site pseudo-encyclopédique. Là aussi, ce dernier réagissait :

DROIT DE RÉPONSE DE PHILIPPE BARBEY À CHARLES CHASSON


A propos des allégations de Monsieur Charles Chasson

Monsieur Charles Chasson est un partisan déclaré de la lutte contre les Témoins de Jéhovah et refuse d'assumer ses anciens engagements. Il attaque aujourd'hui tous ceux qui veulent parler des Témoins de Jéhovah d'une manière tolérante, y compris dans le cadre de travaux universitaires. Bien qu'il intitule pompeusement son site d'"encyclopédie", il ne possède lui-même aucune formation universitaire à la recherche.

Philippe Barbey
mai 2007


Ce monsieur persistant à violer mes droits (Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, article 38) j'ai saisi à son encontre la Commission Nationale Informatique et Liberté.
*

Et comme le thème de cette discussion a pour titre Les Témoins de Jéhovah : une secte ?, je vous poste l’extrait d’un article intéressant, qui résume l’émission Complément d’enquête, diffusée lundi soir dernier sur France 2 : "Avec 200 000 adeptes, les Témoins de Jéhovah étaient considérés, il y a quinze ans, comme une secte très puissante. Mais l'approche de l'État a changé. Aujourd'hui, ils ont le statut d'association cultuelle."

Saviez-vous que ce statut est, dans notre pays, uniquement reconnu aux religions ? :D


___
* http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=6976
# http://www.tvmag.com/article/Magazine/3 ... autes.html
TJ baptisé actuellement actif dans la congrégation

Tenez donc ferme, les reins ceints de vérité, revêtus de la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’équipement de la bonne nouvelle de la paix. Surtout, prenez le grand bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les projectiles enflammés du méchant. En outre, acceptez le casque du salut, et l’épée de l’esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu, tandis que par toutes sortes de prières et de supplications vous priez en toutes circonstances, en esprit. Ephésiens 6:14-18

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 11 avr. 2008 17:22

Message par question

Edom,

MR BARBEY est TJ donc malgré ses diplomes, ses competences que je ne conteste pas, il lui manquera toujours le RECUL, l'OBJECTIVITE nécessaires.
Je ne me place pas du point de vu de loi mais SOCIOLOGIQUE.
J'amerai que réagissiez à chaque point mentionnés ci aprés, point par point.



Premiere reflexion : les TJ ont le droit d'exister et d'exercer leur culte.

Ceci etant dit rien n'empeche l'analyse de la question portant sur l'aspect sectaire de la WT.(Ils ne sont pas les seules et l'église catholique en son temps a connu une dérive sectaire)

La postface de l’ouvrage rédigée par le sociologue Régis Dericquebourg mérite également une mention spéciale. Selon l’auteur (p. 120-122) les Témoins de Jéhovah consituent une secte eschatologique, millénariste, utopique, volontaire, élitiste, protestataire, militante et radicale.

eschatologique : le mouvement attend la fin de ce monde par la bataille d’Harmaguédon, intervention largement redéfinie au cours des années.

millénariste : les Témoins attendent le règne millénaire de Jésus, à l’issue duquel une épreuve finale mettant en scène Satan, artisan d’un nouvel appel à la révolte qui mènerait l’humanité soit à la vie, soit à la mort éternelles.

utopique : aucune description précise n’est donnée de ce Royaume de Dieu sur la Terre : aucune notion d’organisation ou de technologie ne lui sont rattachées.

volontaire : l’engagement se fait par le baptème et est subordonné à un code de bonne conduite.

élitiste : l’organisation est seule détentrice de la vérité et de la clé du salut. Elle s’oppose au reste du monde, jouet de Satan.

protestataire : le mouvement recherche la contestation et la démarcation par rapport aux pratiques contemporaines : neutralité militaire, politique ou syndicale.

radicale : la secte refuse par principe tout compromis avec les systèmes sociaux (juridiques et politiques). Dans la pratique le mouvement est étonnament procédurier et soutient de nombreux procès pour asseoir sa cause.

militantisme : tout Témoin est un membre actif qui voue sa vie au mouvement.

A la question Pourquoi devient-on Témoin de Jéhovah, le sociologue répond (p. 128) :
(...) Deux caractéristiques psychologiques du mouvement jéhoviste permettent de comprendre l’attrait qu’il exerce sur des catégories sociales diverses.

1. La radicalité et l’agressivité de son discours envers les instances sociales qui attirent tous les croyants déçus de la société, l’action politique et les Eglises dont ils sont déjà mentalement éloignés.

2. La valorisation personnelle que le Témoin retire de sa participation à la vie de la secte. D’une part, celle-ci lui procure à a fois les instruments doctrinaux qui permettent de maîtriser le sens des événements et d’avoir réponse à tout. D’autre part, il est constamment félicité devant ses "frères" des progrès qu’il accomplit, et de surcroît, il reçoit très vite dans sa congrégation des responsabilités qui lui manquent dans la vie profane. Détenir une autorité et une fonction sociale lui apporte une confiance en lui-même et une meilleure estime de soi.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17768
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 12 avr. 2008 02:49

Message par medico

DONC les premiers chrétiens rentraiens dans le cadre que vous fixé .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 12 avr. 2008 04:21

Message par question

medico a écrit :DONC les premiers chrétiens rentraiens dans le cadre que vous fixé .

Prouvez moi que les premiers chrétiens correspondent à ces critères.

eschatologique : le mouvement attend la fin de ce monde par la bataille d’Harmaguédon, intervention largement redéfinie au cours des années.

millénariste : les Témoins attendent le règne millénaire de Jésus, à l’issue duquel une épreuve finale mettant en scène Satan, artisan d’un nouvel appel à la révolte qui mènerait l’humanité soit à la vie, soit à la mort éternelles.

utopique : aucune description précise n’est donnée de ce Royaume de Dieu sur la Terre : aucune notion d’organisation ou de technologie ne lui sont rattachées.

La radicalité et l’agressivité de son discours envers les instances sociales qui attirent tous les croyants déçus de la société, l’action politique et les Eglises dont ils sont déjà mentalement éloignés.




élitiste : l’organisation est seule détentrice de la vérité et de la clé du salut. Elle s’oppose au reste du monde, jouet de Satan.

protestataire : le mouvement recherche la contestation et la démarcation par rapport aux pratiques contemporaines : neutralité militaire, politique ou syndicale.

radicale : la secte refuse par principe tout compromis avec les systèmes sociaux (juridiques et politiques). Dans la pratique le mouvement est étonnament procédurier et soutient de nombreux procès pour asseoir sa cause.

militantisme : tout Témoin est un membre actif qui voue sa vie au mouvement.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17768
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 12 avr. 2008 04:29

Message par medico

une déja
protestataire : le mouvement recherche la contestation et la démarcation par rapport aux pratiques contemporaines : neutralité militaire, politique ou syndicale.
il est notoire que les premiers chrétiens ne servaient pas dans les armes.
Tertullien et Origène, affirmaient que les chrétiens avaient l’interdiction de prendre une vie humaine, principe qui les empêchait de rallier l’armée romaine. ” Le professeur Cecil Cadoux, auteur de L’Église primitive et le monde (angl.), écrit : “ Au moins jusqu’au règne de Marc Aurèle [161-180 de n. è.], aucun chrétien ne devenait soldat après son baptême. ”
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 12 avr. 2008 04:40

Message par question

medico a écrit :une déja il est notoire que les premiers chrétiens ne servaient pas dans les armes.
Tertullien et Origène, affirmaient que les chrétiens avaient l’interdiction de prendre une vie humaine, principe qui les empêchait de rallier l’armée romaine. ” Le professeur Cecil Cadoux, auteur de L’Église primitive et le monde (angl.), écrit : “ Au moins jusqu’au règne de Marc Aurèle [161-180 de n. è.], aucun chrétien ne devenait soldat après son baptême. ”

Pourquoi les apotres n'ont-ils pas demandé expressement à CORNEILLE centurion romain d'abandonner sa fonction militaire ?
Pourquoi JC n'a-t-il pas demandé à l'officier romain ( pas de plus grande foi en israel ) dont il avait guéri le serviteur à distance, d'abandonner sa fonction militaire ?

Jésus n’a pas condamné le service militaire, il n’en a tout simplement pas parler.
Seul Jean le baptiste en a parlé en Luc 3 :14, il ne condamne pas le métier de soldat, il demande seulement aux militaires de se contenter de leur salaire donc de ne pas piller.

Pareillement, quand Jésus a des rapports avec un centurion en Matthieu 8 :5, il n’aborde pas le sujet. Du temps des apôtres, la conversion du Centurion Corneille ne nous donne pas l’occasion d’en savoir plus, la Bible est donc muette là-dessus.

Le christianisme primitif est multiple, la centralisation du pouvoir prendra de nombreux siècles à se réaliser. Georges Minois dans son livre L’Eglise et la guerre déclare page 51 :

« Pour autant que nous puissions en juger d’après les rares témoignages de l’époque, la majorité des chrétiens des trois premiers siècles ne semblent pas voir de contradiction fondamentale entre christianisme et vie militaire. (…) De fait, la présence de soldats chrétiens est parfaitement attestée, sans que l’on puisse avancer de chiffres ou même de proportions. Leur nombre semble relativement faible jusque dans la seconde moitié du IIème siècle, selon les témoignages épigraphiques, puis gonfle à partir des années 170. »

Le problème militaire semble une question personnelle suivant les circonstances à cette époque. Par la suite, les intellectuels chrétiens condamneront le service militaire, néanmoins les propos de Tertullien sont à resituer dans leur contexte, comme le note Georges Minois, Tertullien est séduit par l’ hérésie montaniste à caractère pacifiste au moment où il critique le métier de soldat (Page 54), ironiquement c’est lui qui a attesté l’existence de soldats chrétiens répondant aux critiques comme quoi les chrétiens étaient inutiles à la société (Apologétique XLII,3). [ii] Si il est tout à fait possible que la foi chrétienne mène à l’objection de conscience et au pacifisme, il est par contre beaucoup plus critiquable de caricaturer comme le font les Témoins de Jéhovah, l’histoire et les écrits sacrés

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 12 avr. 2008 05:14

Message par Irmeyah

Jésus et Jean le Baptiste n'ont pas condamné explicitement les soldats ... parce qu'à leur époque le christianisme n'était pas encore fondé. Ils n'avaient pas à interdire quelque chose à des chrétiens qui n'avaient pas encore un culte propre. Le judaisme avait des armées.
Le chrétien n'a pas à défendre une nation, lui. Selon le principe de ne pas faire partie du monde et de se dépouiller des identités nationales, il semble absolument évident d'après le NT que le chrétien ne doit pas tuer, personne, en quelque occasion que ce soit, et notamment dans le contexte d'une armée.
En ce qui concerne Corneille, peut-être n'était-il pas lié tant que ça à une armée et qu'il n'était qu'un magistrat, un fonctionnaire. Et puis le texte biblique ne dit pas explicitement, mais n'interdit pas de penser que les apôtres l'auraient invité à quitter des fonctions militaires.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Edom

Avatar du membre

Messages : 393
Enregistré le : 01 mars 2008 08:21
Localisation : France

Ecrit le 12 avr. 2008 07:19

Message par Edom

question a écrit :Premiere reflexion : les TJ ont le droit d'exister et d'exercer leur culte.

Ceci etant dit rien n'empeche l'analyse de la question portant sur l'aspect sectaire de la WT.(Ils ne sont pas les seules et l'église catholique en son temps a connu une dérive sectaire)
Que voulez-vous dire par "Ils ne sont pas les seules et l'église catholique en son temps a connu une dérive sectaire" ? Qu'aujourd'hui, contrairement à l'église catholique, les Témoins de Jéhovah présentent des dérives sectaires ?

Qu'est-ce qui, pour vous, caractérise une dérive sectaire ?
TJ baptisé actuellement actif dans la congrégation

Tenez donc ferme, les reins ceints de vérité, revêtus de la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’équipement de la bonne nouvelle de la paix. Surtout, prenez le grand bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les projectiles enflammés du méchant. En outre, acceptez le casque du salut, et l’épée de l’esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu, tandis que par toutes sortes de prières et de supplications vous priez en toutes circonstances, en esprit. Ephésiens 6:14-18

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 12 avr. 2008 10:32

Message par question

Irmeyah a écrit :Jésus et Jean le Baptiste n'ont pas condamné explicitement les soldats ... parce qu'à leur époque le christianisme n'était pas encore fondé. Ils n'avaient pas à interdire quelque chose à des chrétiens qui n'avaient pas encore un culte propre. Le judaisme avait des armées.
Le chrétien n'a pas à défendre une nation, lui. Selon le principe de ne pas faire partie du monde et de se dépouiller des identités nationales, il semble absolument évident d'après le NT que le chrétien ne doit pas tuer, personne, en quelque occasion que ce soit, et notamment dans le contexte d'une armée.
En ce qui concerne Corneille, peut-être n'était-il pas lié tant que ça à une armée et qu'il n'était qu'un magistrat, un fonctionnaire. Et puis le texte biblique ne dit pas explicitement, mais n'interdit pas de penser que les apôtres l'auraient invité à quitter des fonctions militaires.

Il est étonnant de constater le silence de la bible sur le sujet du service militaire et le fait que les TJ se servent de ce point pour s'identifier aux vrais chrétiens.
Je ne parle du fait de tuer mais d'occuper une fonction militaire.
Même si la congrégation chrétienne n'avait pas été fondé, JC a enseigné l'amour et je rejet de la violence, POURTANT SILENCE de sa part concernant le centurion en Matthieu 8 :5,en fait il n’aborde pas le sujet.
L'attitude de JC tranche avec la position des TJ.
Réduire l'enseignement du Christ à l'apparition ou non de la congrégation chrétienne me parait tendancieux.
Concernant CORNEILLE, la bible dit qu'il était CENTURION, à ,priori officier dans l'armée romaine, dire autre chose est pure spéculation. Même si CORNEILLE ne commandait pas directement une troupe militaire, sa fonction était liée à l'armée.
Si le question était CRUCIALE pour les apotres on les imagine mal passer sous SILENCE cette question, POURTANT c'est ce qu'ils firent !!!
L'attitude des apotres tranchent avec la position des TJ.
Enfin je vous rapelle et conseil la lecture de Georges Minois dans son livre L’Eglise et la guerre déclare page 51 :

« Pour autant que nous puissions en juger d’après les rares témoignages de l’époque, la majorité des chrétiens des trois premiers siècles ne semblent pas voir de contradiction fondamentale entre christianisme et vie militaire. (…) De fait, la présence de soldats chrétiens est parfaitement attestée, sans que l’on puisse avancer de chiffres ou même de proportions. Leur nombre semble relativement faible jusque dans la seconde moitié du IIème siècle, selon les témoignages épigraphiques, puis gonfle à partir des années 170. »

L'auteur dit bien " pas voir de contradiction fondamentale entre christianisme et vie militaire. " et pas le fait de tuer.
C'était la position des chrétiens.

Tertullien est séduit par l’ hérésie montaniste à caractère pacifiste au moment où il critique le métier de soldat (Page 54), ironiquement c’est lui qui a attesté l’existence de soldats chrétiens répondant aux critiques comme quoi les chrétiens étaient inutiles à la société (Apologétique XLII,3). [ii] Si il est tout à fait possible que la foi chrétienne mène à l’objection de conscience et au pacifisme, il est par contre beaucoup plus critiquable de caricaturer comme le font les Témoins de Jéhovah, l’histoire et les écrits sacrés

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 12 avr. 2008 10:42

Message par question

Edom a écrit : Que voulez-vous dire par "Ils ne sont pas les seules et l'église catholique en son temps a connu une dérive sectaire" ? Qu'aujourd'hui, contrairement à l'église catholique, les Témoins de Jéhovah présentent des dérives sectaires ?
Les TJ possèdent leurs hérétiques, qu'ils condamnent à une mort affective et sociale, encourageant fortement les menbres de la familles de limiter leurs relations avec l'hérétique, enfants, parents....
Voir le KM aout 2002.

Qu'est-ce qui, pour vous, caractérise une dérive sectaire ?

Effectivement l'Eglise Catholique a connu son heure de Gloire sectaire.
Elle a longtemps pensé qu'elle incarnait la SEULE vraie religion et la SEULE detentrice de la "vérité".
Elle a été Millénariste, Apocalyptique.
Elle a diabolisait le monde.
Son sectarisme l'a conduit à tuer les "hérétiques".

Les TJ pensent être les seules détenteurs de la "vérité" et seuls capable de comprendre la bible. Une mise a part ....Elitiste.
Ils diabolisent leurs contemporains, les qualifiants de"gens du monde", sous entendu ces personnes éloignées de Dieu, corrompues et appelées à être détruite.
Ils ne fréquentent pas d'une manière régulière les "gens du monde", les seules fréquentations acceptables étant les TJ, et encore pas tous.
Condamnation sans appel de toutes les religions et de leurs fidèles, peu importe leur degré de foi ou leur piété, ils soutiennent babylone la grande.........

N'est ce pas une dérive sectaire ????

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17768
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 12 avr. 2008 10:47

Message par medico

VOUS CITEZ COMME EXEMPLE CORNEIL centurion romain mais qui vous dit qu'ilest rester dans l'armer romaine?
comme je l'ai dit plus haut les premiers chrtiens refusaient d'être des soldats et c'est bien plus tard qu'ils changérent de conduite.
Histoire des Conciles dit à ce propos : “ Beaucoup de chrétiens (...) avaient eu, sous les empereurs païens, des scrupules religieux à l’égard du service militaire, et refusaient nettement de prendre les armes, ou bien désertaient ; le synode [d’Arles, tenu en 314], en considération des changements introduits par Constantin, formule l’obligation qu’ont les chrétiens de servir à la guerre, (...) parce que l’Église est en paix (in pace) sous un prince ami des chrétiens. ”
Modifié en dernier par medico le 13 avr. 2008 14:23, modifié 1 fois.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

question

Avatar du membre

Messages : 354
Enregistré le : 09 févr. 2008 05:38

Ecrit le 12 avr. 2008 11:21

Message par question

medico a écrit :VOUS CIEZCOMME EXEMPLE CORNEIL centurion romain mais qui vous dit qu'ilest rester dans l'armer romaine?
comme je l'ai dit plus haut les premiers chrtiens refusaient d'être des soldats et c'est bien plus tard qu'ils changérent de conduite.
Histoire des Conciles dit à ce propos : “ Beaucoup de chrétiens (...) avaient eu, sous les empereurs païens, des scrupules religieux à l’égard du service militaire, et refusaient nettement de prendre les armes, ou bien désertaient ; le synode [d’Arles, tenu en 314], en considération des changements introduits par Constantin, formule l’obligation qu’ont les chrétiens de servir à la guerre, (...) parce que l’Église est en paix (in pace) sous un prince ami des chrétiens. ”
Medico, vous ne lisez pas attentivement, dommage !!!!

Georges Minois dans son livre L’Eglise et la guerre déclare page 51 :

« Pour autant que nous puissions en juger d’après les rares témoignages de l’époque, la majorité des chrétiens des trois premiers siècles ne semblent pas voir de contradiction fondamentale entre christianisme et vie militaire. "

Aprés le 3 eme siecle c'est l'apostasie, sous constantin... :D (ange)

Tertullien est séduit par l’ hérésie montaniste à caractère pacifiste au moment où il critique le métier de soldat (Page 54), ironiquement c’est lui qui a attesté l’existence de soldats chrétiens répondant aux critiques comme quoi les chrétiens étaient inutiles à la société (Apologétique XLII,3). [ii] Si il est tout à fait possible que la foi chrétienne mène à l’objection de conscience et au pacifisme, il est par contre beaucoup plus critiquable de caricaturer comme le font les Témoins de Jéhovah, l’histoire et les écrits sacrés

Verrouillé

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité