Le canon de la Bible

Les croyances des Témoins de Jéhovah.
Répondre
Alcor

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 14 sept. 2007 07:32

Le canon de la Bible

Ecrit le 14 sept. 2007 07:49

Message par Alcor

Pourquoi avoir conservé le canon de l'Eglise réformée ? Sur quoi, selon-vous, tient la valeur de ce canon ?

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 14 sept. 2007 07:56

Message par Nhoj

Un sujet traitant le canon de la Bible existe déjà, veuillez vous y référer.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Alcor

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 14 sept. 2007 07:32

Ecrit le 14 sept. 2007 08:29

Message par Alcor

C'est trop aimable de votre part.
Après une brève recherche, je n'ai rien trouvé que je n'aie amorcé moi-même au moyen de ce présent sujet. Pouvez-vous, dans l'élan de votre magnanimité, m'indiquer le chemin, s'il-vous-plaît ?

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 14 sept. 2007 08:37

Message par Nhoj

Le sujet parlant du Canon biblique est verouilél pour causes de nombreux dérapages. Je ne vais pas le dévérouiller mais permettre de continuer le débat sur ce sujet ci.

Je préviens néanmoins que tout message comportant une phrase allant à l'encontre de la charte sera immédiatement supprimé.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Alcor

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 14 sept. 2007 07:32

Ecrit le 14 sept. 2007 09:07

Message par Alcor

J'ai bien pris note de votre charte.

Sur quels critères vous basez-vous pour affirmer la validité du canon que vous défendez ?

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 14 sept. 2007 12:40

Message par Nhoj

Merci.

Les documents doivent traiter des affaires de Jéhovah relatives à la terre (et non se cantonner à une biographie par exemple).

Diriger les hommes vers son culte et susciter chez eux un profond respect pour son nom, pour ses œuvres et pour ses desseins à l’égard de la terre.

Ils doivent produire les preuves de leur inspiration, autrement dit prouver qu’ils sont le fruit de l’esprit saint . (Par des prophéties par exemple)

Ils ne doivent inciter ni à la superstition ni au culte idôlatrique, mais plutôt à l’amour et au service de Dieu. (Logique...)

Rien, dans aucun des écrits, ne doit heurter l’harmonie intrinsèque de l’ouvrage tout entier ; bien au contraire, chaque livre doit, par son unité avec les autres, attester qu’il est l’œuvre d’un seul Auteur, Jéhovah Dieu. (Rien ne doit se constester. La Bible est en parfaite harmonie, logique puisqu'elle n'a qu'un écrivain, Dieu lui-même)


On attend également de tels écrits qu’ils fournissent la preuve de leur exactitude jusque dans les moindres détails. (Que se soit déographiques historiques ou archéologique, les livres faisant partie du canon sont exactes sur tous les points)


Sâche aussi que c'est Erza qui commença a établir le canon hébraïque et non une quelconque réunion catholique.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Alcor

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 14 sept. 2007 07:32

Ecrit le 14 sept. 2007 14:38

Message par Alcor

Le problème d'un canon aussi restrictif que celui des réformés (dont les Témoins de Jéhovah font partie) est qu'il consiste en une espèce de code législatif. Or, certains livres dits apocryphes sont très intéressants, soit à la compréhension d'autres textes, soit à une connaissance plus large de l' "environnement divin". J'en reviens ici au livre d'Hénoch mais d'autres, comme la Sagesse, ont une importance relative. Cependant, et ce n'est pas leur but de toute façon, les livres dits apocryphes ne devraient en effet pas servir de règle pour la foi et la pratique chrétienne.

En fait, le canon hébraïque adopté par les Juifs (qui est celui des réformés) ne permet pas une connaissance pointue de Dieu alors que, vraissemblablement, ce dernier l'a désiré.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 14 sept. 2007 14:55

Message par Nhoj

certains livres dits apocryphes sont très intéressants, soit à la compréhension d'autres textes, soit à une connaissance plus large de l' "environnement divin".
Je suis le premier à dire que le terme "apocryphe" est rabaissant. Pourquoi ? Parce que nombre d'écrivains n'ont jamais voulu usurper une place dans l'aspect divin de la Bible. Les testaments de Jacob (Israël) et de ses 12 fils sont considérés comme apocryphes. Il est normal qu'ils ne fassent pas partie du Canon mais le terme "apocryphe" est péjoratif je trouve.
le canon hébraïque adopté par les Juifs (qui est celui des réformés) ne permet pas une connaissance pointue de Dieu alors que, vraisemblablement, ce dernier l'a désiré.
Dieu nous a donné assez d'écrit inspirés pour que nous puissions suffisamment le connaître et prendre position ou non.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Alcor

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 14 sept. 2007 07:32

Ecrit le 14 sept. 2007 17:21

Message par Alcor

Je parlais du caractère informatif et donc des précisions que recèlent certains livres intéressants, comme le livre d'Hénoch ou celui de la Sagesse. D'autres livres, à l'envergure théologique très mystique et plutôt poétiques (comme le Cantique des cantiques) revêtent moins d'importance à ce sujet.

Finalement, les croyants d'aujourd'hui sont tributaires des décisions des hommes d'hier. Et qu'est-ce qui nous garantit qu'ils ont fait le bon choix ? Pour caractériser cela, nous pourrions débattre sur l'authenticité des livres du Pentateuque ou le corpus paulinien.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 15 sept. 2007 06:46

Message par Nhoj

Tu parles d'aspects intéressant du livre d'Hénoch. Seulement moi jamais je ne pourrai m'appuyer dessus sachant que son écrivain essaya d'usurper une identité. C'est une caractéristique des livres apocryphes: rédaction à une date ultérieure.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 15 sept. 2007 07:25

Message par Irmeyah

Alcor a écrit :Je parlais du caractère informatif et donc des précisions que recèlent certains livres intéressants, comme le livre d'Hénoch ou celui de la Sagesse. D'autres livres, à l'envergure théologique très mystique et plutôt poétiques (comme le Cantique des cantiques) revêtent moins d'importance à ce sujet.

Finalement, les croyants d'aujourd'hui sont tributaires des décisions des hommes d'hier. Et qu'est-ce qui nous garantit qu'ils ont fait le bon choix ? Pour caractériser cela, nous pourrions débattre sur l'authenticité des livres du Pentateuque ou le corpus paulinien.
Il n'est pas difficile de comprendre que Dieu étant l'Auteur de la Bible, il a veillé à ce que les bons livres soient reconnus, compilés et conservés en tant que tels, et cela même alors que l'apostasie régnait (le bon grain parmi l'ivraie).
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Sherlock

Avatar du membre

Messages : 695
Enregistré le : 16 août 2007 07:26

Ecrit le 16 sept. 2007 19:00

Message par Sherlock

Irmeyah a écrit : Il n'est pas difficile de comprendre que Dieu étant l'Auteur de la Bible,
Postulat Tautologique. Dieu est de par nature un Esprit, il ne peut écrire !
il a veillé à ce que les bons livres soient reconnus,
Jésus réconnaisait le Livre d'Hénoch comme étant prophétique. Jude nous le prouve. Clément d'Alexandrie et Tertullien aussi. Ce sont les apostats par la suite qui le rejetèrrent. En l'omettant, vous vous rendez coupable d'apostasie alors !

compilés et conservés en tant que tels,
Jamais de la vie ! C'est de l'uchronie ! A aucun moment un quelconque premier père de l'Eglise a eut tous les livres que nous possèdons en sa main. Vous nous racontez ce qui s'est passé après Saint Augustin !

et cela même alors que l'apostasie régnait (le bon grain parmi l'ivraie).
Tout courant était apostat pour l'autre. Vous en êtes un au regard de l'Eglise Catholique Romaine. Vous avez choisi un autre courant, qui était déjà dénoncé comme apostat par les Conciles.

Irmeyah

Avatar du membre

Messages : 1971
Enregistré le : 10 juil. 2006 06:31

Ecrit le 17 sept. 2007 04:28

Message par Irmeyah

Irmeyah a écrit:

Il n'est pas difficile de comprendre que Dieu étant l'Auteur de la Bible,

Postulat Tautologique. Dieu est de par nature un Esprit, il ne peut écrire !
Il n'y a donc d'après votre raisonnement rien de tautologique mais un illogisme dans mon propos. Vous balancez des accusations et des critiques en l'air. J'ai dit que Dieu était l'Auteur, non le rédacteur. Croire en la Bible c'est croire que c'est Dieu qui l'a entièrement inspirée et conservée à travers les âges, et Lui-même a veillé à ce que à la fin des temps (nos jours), la Bible soit accessible à la presque totalité de la population sur Terre.
Citation:
il a veillé à ce que les bons livres soient reconnus,

Jésus réconnaisait le Livre d'Hénoch comme étant prophétique. Jude nous le prouve. Clément d'Alexandrie et Tertullien aussi. Ce sont les apostats par la suite qui le rejetèrrent. En l'omettant, vous vous rendez coupable d'apostasie alors !
Merci d'apporter des références exactes soutenant vos dires.
Citation:
compilés et conservés en tant que tels,

Jamais de la vie ! C'est de l'uchronie !
Exactement, d'un point de vue techniquement historique, c'est plutôt uchronique, comme la Bible entière elle-même.
A aucun moment un quelconque premier père de l'Eglise a eut tous les livres que nous possèdons en sa main.
Et alors ? Cela ne remet pas en cause ce que j'ai dit, puisque c'est à leur époque même que le processus de compilation et de conservation s'effectuait.
TJ baptisé actif -
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. - Jean Jaurès

Alcor

Avatar du membre

Messages : 72
Enregistré le : 14 sept. 2007 07:32

Ecrit le 17 sept. 2007 07:22

Message par Alcor

Irmeyah a écrit : Et alors ? Cela ne remet pas en cause ce que j'ai dit, puisque c'est à leur époque même que le processus de compilation et de conservation s'effectuait.
Une époque qui va de quand à quand ? Une époque de plusieurs siècles... Les Pères de l'Eglise ne se concentrent pas sur un siècle ou deux.

Sherlock

Avatar du membre

Messages : 695
Enregistré le : 16 août 2007 07:26

Ecrit le 24 sept. 2007 20:25

Message par Sherlock

Irmeyah a écrit : Merci d'apporter des références exactes soutenant vos dires.

Sur le chemin d’Emmaüs, Jésus reprend les 2 pélerins :

Alors Jésus leur dit (Luc 24:26) "Gens sans intelligence, que vous êtes lents à croire tout ce qu’ont annoncé les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Messie souffre ainsi avant d’entrer dans sa gloire ?" Puis il leur expliqua ce qui était dit à son sujet dans l’ensemble des Écritures, en commençant par les livres de Moïse et en continuant par tous les livres des Prophètes.

annoncé par Enoch 46:2 Celui-ci est le Fils de l’homme, à qui toute justice se rapporte, avec qui elle habite, et qui tient la clef de tous les trésors cachés ; car le Seigneur des esprits l’a choisi de préférence, et il lui a donné une gloire au-dessus de toutes les créatures ou encore
Enoch 45 :3 En ce jour l’Elu siégera sur un trône de gloire. Il statuera sur leur sort, et, confirmant par sa présence les esprits des saints, il assignera une demeure à ceux qui ont mis leur confiance et leur amour dans son nom saint et glorieux

En écho à

Matthieu 25:31,32 « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, escorté de tous les anges, alors il prendra place sur son trône de gloire. Devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il séparera les gens les uns des autres Jean 14:2 Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures,

Et alors ? Cela ne remet pas en cause ce que j'ai dit, puisque c'est à leur époque même que le processus de compilation et de conservation s'effectuait.
Vous connaissez une compilation neo-Testamentaire avant Marcion en 140 ap JC, vous ? Non ! Donc, votre "Toute Ecriture est Inspirée de Dieu" ne se réfère à aucun moment à notre Nouveau Testament

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité