On m a dit que y a pas d'enfer chez vous ?

Les croyances des Témoins de Jéhovah.
Répondre
abou rachid

Nouveau
Nouveau
Avatar du membre

Messages : 1
Enregistré le : 26 sept. 2004 12:20
Localisation : bientot Moyen Orient -Si Dieu le Veut-

Contact :

On m a dit que y a pas d'enfer chez vous ?

Ecrit le 14 juin 2005 09:40

Message par abou rachid

On m a dit que y a pas d'enfer chez vous ?
et que les mechants ne seront pâs reveillé de leur tombes ?

c'est vrai ? alorsc'est quoi ca ?

merci de me repondre, explicitement.




"Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle et les autres pour l'opprobre pour la honte éternelle." Daniel 12:2


"Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles, ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image." Apocalypse 14:11





on continue ....



"Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le, mieux vaut entrer boiteux dans la vie, que d'avoir les deux pieds et être dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas où le ver ne meurt pas."
Marc 9:45-46


alors ?

Brainstorm

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 555
Enregistré le : 09 avr. 2005 06:39
Localisation : Paris

Ecrit le 14 juin 2005 11:25

Message par Brainstorm

La croyance en l'enfer vient de religions païennes et a été intégrée à la religion catholique - et ses filles, et à la religion musulmane, notamment.
Mais elle n'est pas biblique.

l’Encyclopédie américaine (édition de 1956, t. XIV, p. 82):

“Malgré de nombreuses et importantes différences dans les détails, les principales caractéristiques de l’enfer, tel qu’il est conçu par les Hindous, les Perses, les Égyptiens, les Grecs, les Hébreux ou les théologiens chrétiens, sont essentiellement les mêmes.”

La croyance en l'enfer va de pair avec celle de l'immortalité de l'âme, croyance païenne de base qui a aussi été intégrée aux grandes religions, mais qui n'est pas non plus biblique.
Traduction des Textes Sacrés : http://perso.wanadoo.fr/nw/
Vivre en chrétien : http://www.euaggelion2414.com/
http://www.watchtower.org/languages/francais/index.html
« Le Chevalier de la foi est un témoin, jamais un maître. » Kierkegaard

Brainstorm

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 555
Enregistré le : 09 avr. 2005 06:39
Localisation : Paris

Ecrit le 14 juin 2005 11:48

Message par Brainstorm

La Bible enseigne-t-elle que les morts souffrent?

Eccl. 9:5, 10: “Les vivants, en effet, se rendent compte qu’ils mourront; mais quant aux morts, ils ne se rendent compte de rien du tout (...). Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le avec ta force, car il n’y a ni œuvre, ni combinaison, ni connaissance, ni sagesse dans le Schéol*, le lieu où tu vas.” (Puisqu’ils ne sont conscients de rien, il est évident qu’ils ne souffrent pas.) (*“Shéol”, Jé, Da; “tombeau”, Sa; “enfers”, AG; “séjour des morts”, TOB, Md, AC).

Ps. 146:4: “Son esprit sort, il retourne à son sol; en ce jour-là périssent ses pensées*.” (*“Pensées”, Jé; “desseins”, Os, Da; “plans”, TOB; “projets”, BFC, ZK, Md).

Les Écritures disent-elles que l’âme survit à la mort du corps?

Ézéch. 18:4: “L’âme* qui pèche — elle, elle mourra.” (*“Âme”, Da, Sa, AC, Sy; “personne”, Os; “être”, Ch).

“Le concept d’‘âme’, au sens d’une réalité purement spirituelle ou immatérielle, distincte du ‘corps’, (...) n’existe pas dans la Bible.” — La Parole de Dieu (Paris, 1960) de Georges Auzou, professeur d’Écriture sainte au grand séminaire de Rouen, p. 128.

“Bien que le mot hébreu nèfèsh [dans les Écritures hébraïques] soit fréquemment traduit par ‘âme’, ce serait une erreur de lui donner une signification grecque. Jamais nèfèsh (...) n’est envisagé comme pouvant opérer séparément du corps. Dans le Nouveau Testament, le terme grec psuchê est souvent rendu par ‘âme’, mais là aussi il faut se garder de lui accorder spontanément le sens que lui attribuaient les philosophes grecs. Il signifie normalement ‘vie’, ou ‘vitalité’, ou désigne dans certains cas notre ‘moi’.” — The Encyclopedia Americana (1977), tome XXV, p. 236.

Comment raisonner, WT, 1989
Traduction des Textes Sacrés : http://perso.wanadoo.fr/nw/
Vivre en chrétien : http://www.euaggelion2414.com/
http://www.watchtower.org/languages/francais/index.html
« Le Chevalier de la foi est un témoin, jamais un maître. » Kierkegaard

Brainstorm

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 555
Enregistré le : 09 avr. 2005 06:39
Localisation : Paris

Ecrit le 14 juin 2005 11:50

Message par Brainstorm

Les méchants sont-ils passibles d’une peine éternelle?

Mat. 25:46, Jé: “Ils s’en iront, ceux-ci à une peine éternelle [“élagage”, Int; grec kolasin], et les justes à une vie éternelle.” (Une version anglaise, l’Emphatic Diaglott, met “coupe” à la place de “peine”. Une note en bas de page déclare: “Kolasin (...) vient de kolazoô, qui signifie: 1. Couper, comme pour élaguer les branches d’un arbre, émonder. 2. Retenir, réprimer. (...) 3. Châtier, punir. L’action consistant à couper quelqu’un de l’existence ou de la société, ou même à le retenir, est considérée comme une punition, d’où le troisième sens métaphorique de ce mot. Nous avons choisi le premier sens parce qu’il s’accorde mieux avec la seconde partie de la phrase et qu’il restitue à l’antithèse toute sa force et sa beauté. Les justes s’en vont vers la vie, les méchants vers l’état consistant à être coupé de la vie, savoir la mort. Voir II Thess. 1.9.”)

II Thess. 1:9, Da: “Lesquels subiront le châtiment d’une destruction éternelle* de devant la présence du Seigneur et de devant la gloire de sa force.” (*“Perte éternelle”, Jé; “ruine éternelle”, TOB, BFC; “perdition éternelle”, Os, AC).

Jude 7, Jé: “Ainsi Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente, sont-elles proposées en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.” (Si le feu qui détruisit Sodome et Gomorrhe s’est éteint voilà des milliers d’années, par contre les ravages qu’il a causés ont été définitifs, car ces villes n’ont jamais été reconstruites. Cependant, le jugement de Dieu ne concernait pas seulement les villes, mais aussi leurs habitants méchants. Le sort qu’ils ont subi est un exemple qui sert d’avertissement. En Luc 17:29, Jésus affirme qu’ils ont été ‘détruits’; Jude 7 précise que cette destruction est éternelle.)

Que faut-il entendre par les ‘tourments éternels’ dont il est question en Révélation?

Rév. 14:9-11; 20:10, TOB: “Si quelqu’un adore la bête et son image, s’il en reçoit la marque sur le front ou sur la main, il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il connaîtra les tourments dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau. La fumée de leur tourment [grec: basanismou] s’élève aux siècles des siècles, et ils n’ont de repos ni le jour ni la nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom.” “Et le diable, leur séducteur, fut précipité dans l’étang de feu et de soufre, auprès de la bête et du faux prophète. Et ils souffriront des tourments jour et nuit aux siècles des siècles.”

De quel ‘tourment’ est-il question ici? Il est intéressant de noter que selon Révélation 11:10 (TOB) des ‘prophètes causent bien des tourments aux habitants de la terre’. Ces tourments sont dus aux messages accusateurs et humiliants qu’ils proclament. En Révélation 14:9-11 (TOB), nous apprenons que ceux qui adorent la “bête [symbolique] et son image” ‘connaissent les tourments dans le feu et le soufre’. Il ne peut s’agir de douleurs conscientes dans la mort, car “les morts ne savent rien du tout”. (Eccl. 9:5, TOB.) Par conséquent, qu’est-ce qui vaut de tels tourments aux adorateurs de la “bête” et de “son image” alors qu’ils sont encore vivants? C’est la proclamation, faite par les serviteurs de Dieu, selon laquelle ces adorateurs subiront la seconde mort, symbolisée par “l’étang embrasé de feu et de soufre”. La fumée qui accompagne leur destruction par le feu s’élève aux siècles des siècles; autrement dit, cette destruction sera éternelle et ne tombera jamais dans l’oubli. Lorsque Révélation 20:10 déclare que le Diable doit ‘souffrir des tourments jour et nuit aux siècles des siècles’ dans “l’étang de feu et de soufre”, qu’est-ce que cela signifie? Révélation 21:8 (TOB) dit explicitement que “l’étang embrasé de feu et de soufre” représente “la seconde mort”. Le Diable y est donc tourmenté à jamais en ce sens qu’il n’en sortira pas; il sera retenu pour toujours dans ce qui correspond en fait à la mort éternelle. Cette utilisation du mot “tourment” (du grec basanos) fait penser au texte de Matthieu 18:34 où la même racine grecque désigne un ‘geôlier’. — RS, AT, ED, MN.

Qu’est-ce que la “Géhenne de feu” mentionnée par Jésus?

Le nom Géhenne apparaît 12 fois dans les Écritures grecques chrétiennes. À 5 reprises, le mot “feu” lui est associé. Les traducteurs ont rendu l’expression grecque géénnan tou puros par “feu de l’enfer” (Sa, BFC), “enfer” (Ku), “géhenne de feu” (Jé, TOB) ou “Géhenne ardente” (SO).

Rappel historique: La vallée de Hinnom (Géhenne) se trouvait en dehors des murailles de Jérusalem. Pendant un temps, on y a pratiqué le culte idolâtrique, y compris les sacrifices d’enfants. Au Ier siècle, la Géhenne servait à l’incinération des ordures de la ville. On y brûlait les cadavres d’animaux en les jetant dans le feu, qu’on activait avec du soufre. Les corps des criminels exécutés n’étaient pas jugés dignes d’être ensevelis dans une tombe commémorative, aussi les lançait-on dans la Géhenne. Voilà pourquoi Jésus parle en Matthieu 5:29, 30 du corps jeté tout entier dans la Géhenne. Si le cadavre tombait au milieu du feu constamment entretenu, il se consumait, mais s’il restait accroché sur un bord du profond ravin, sa chair en putréfaction était infestée par les vers ou les asticots toujours présents (Marc 9:47, 48). Aucun humain vivant n’était lancé dans la Géhenne; ce n’était donc pas un lieu où des êtres conscients étaient tourmentés.

En Matthieu 10:28, Jésus invite ses auditeurs à ‘craindre celui qui peut détruire et l’âme et le corps dans la Géhenne’. Que voulait-il dire? Vous noterez qu’il n’est pas question ici d’être tourmenté dans le feu de la Géhenne; Jésus dit plutôt qu’il faut ‘craindre celui qui peut détruire dans la Géhenne’. S’il parle de l’âme séparément, c’est pour souligner que Dieu peut anéantir toute perspective de vie pour la personne et lui ôter tout espoir de résurrection. Par conséquent, la “Géhenne de feu” désigne la même chose que le “lac embrasé de feu” de Révélation 21:8, à savoir la destruction ou “seconde mort”.

Selon la Bible, quelle est la punition du péché?

Rom. 6:23: “Le salaire que paie le péché, c’est la mort.”

Une fois que quelqu’un est mort, risque-t-il encore d’être puni pour ses péchés?

Rom. 6:7: “Celui qui est mort se trouve quitte de son péché.”

La notion de tourments éternels réservés aux méchants s’harmonise-t-elle avec la personnalité de Dieu?

Jér. 7:31: “Ils [les Judéens apostats] ont bâti les hauts lieux de Topheth qui est dans la vallée du fils de Hinnom, pour brûler leurs fils et leurs filles dans le feu, chose que je n’avais pas ordonnée et qui ne m’était pas montée au cœur.” (Si une telle pratique ne lui était jamais montée au cœur, c’est bien la preuve que Dieu ne s’y adonne pas lui-même sur une plus grande échelle.)

Illustration: Que penseriez-vous d’un père ou d’une mère qui appliquerait la main de son enfant contre une flamme pour le punir d’une mauvaise action? “Dieu est amour.” (I Jean 4:8). Dieu ferait-il ce qu’aucun père ni aucune mère sensés ne feraient? Certainement pas!

Comment raisonner, WT, 1989
Traduction des Textes Sacrés : http://perso.wanadoo.fr/nw/
Vivre en chrétien : http://www.euaggelion2414.com/
http://www.watchtower.org/languages/francais/index.html
« Le Chevalier de la foi est un témoin, jamais un maître. » Kierkegaard

ericblair

Avatar du membre

Messages : 55
Enregistré le : 23 janv. 2007 11:37

Ecrit le 26 janv. 2007 08:14

Message par ericblair

Brainstorm a écrit :La croyance en l'enfer vient de religions païennes et a été intégrée à la religion catholique - et ses filles, et à la religion musulmane, notamment.
Mais elle n'est pas biblique.

l’Encyclopédie américaine (édition de 1956, t. XIV, p. 82):

“Malgré de nombreuses et importantes différences dans les détails, les principales caractéristiques de l’enfer, tel qu’il est conçu par les Hindous, les Perses, les Égyptiens, les Grecs, les Hébreux ou les théologiens chrétiens, sont essentiellement les mêmes.”

La croyance en l'enfer va de pair avec celle de l'immortalité de l'âme, croyance païenne de base qui a aussi été intégrée aux grandes religions, mais qui n'est pas non plus biblique.
Mais enfin on voit bien que l'enfer est dans la bible ,les versets que Rachid a donner sont explicitent.

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 26 janv. 2007 08:37

Message par sergeb7

ericblair a écrit : Mais enfin on voit bien que l'enfer est dans la bible ,les versets que Rachid a donner sont explicitent.
D'autant plus que cette "croyance païenne", comme le dit si bien Brainstorm, nouvellement baptisé Irmeyah, est également enseignée dans le Nouveau Testament!

Mais pourquoi s'étonner de leur opposition en cette croyance?.. Le pasteur Charles Taze Russell, à la page 356 de son livre intitulé "The Watchman, what of the night", Décembre 1916, déclare formellement qu'"Un Dieu qui utiliserait son pouvoir pour créer des êtres humains, qu'il connaîtrait à l'avance, les ayant prédestinés à des tourments éternels, ne saurait être sage, juste ou encore (un Dieu) aimant ; ses normes seraient de ce fait plus bas que beaucoup d'hommes."

Ce n'est pas peu dire.
Serge

ericblair

Avatar du membre

Messages : 55
Enregistré le : 23 janv. 2007 11:37

Ecrit le 26 janv. 2007 08:47

Message par ericblair

sergeb7 a écrit : D'autant plus que cette "croyance païenne", comme le dit si bien Brainstorm, nouvellement baptisé Irmeyah, est également enseignée dans le Nouveau Testament!

Mais pourquoi s'étonner de leur opposition en cette croyance?.. Le pasteur Charles Taze Russell, à la page 356 de son livre intitulé "The Watchman, what of the night", Décembre 1916, déclare formellement qu'"Un Dieu qui utiliserait son pouvoir pour créer des êtres humains, qu'il connaîtrait à l'avance, les ayant prédestinés à des tourments éternels, ne saurait être sage, juste ou encore (un Dieu) aimant ; ses normes seraient de ce fait plus bas que beaucoup d'hommes."

Ce n'est pas peu dire.
Charle Russel croyait aussi en l'evolution qu'on peut voir dans les premiers chapitre du plan Divin.

sergeb7

Avatar du membre

Messages : 984
Enregistré le : 19 juil. 2006 06:51

Ecrit le 26 janv. 2007 08:59

Message par sergeb7

ericblair a écrit :Charle Russel croyait aussi en l'evolution qu'on peut voir dans les premiers chapitre du plan Divin.
Éh bien...
Serge

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17783
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 26 janv. 2007 09:20

Message par medico

le sujet est sur l'enfer
l'enfer dans la bible c'est simplement la tombe et ne pas confondre avec le lac de feu ou le gehenne ce ne sont pas synonymes.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

ericblair

Avatar du membre

Messages : 55
Enregistré le : 23 janv. 2007 11:37

Ecrit le 26 janv. 2007 09:28

Message par ericblair

medico a écrit :le sujet est sur l'enfer
l'enfer dans la bible c'est simplement la tombe et ne pas confondre avec le lac de feu ou le gehenne ce ne sont pas synonymes.
Il faut savoir encore faire la diffèrence entre l'enfer et les enfers.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17783
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 26 janv. 2007 09:33

Message par medico

il y a l'enfer point pas des enfers :wink:
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

ericblair

Avatar du membre

Messages : 55
Enregistré le : 23 janv. 2007 11:37

Ecrit le 26 janv. 2007 09:37

Message par ericblair

medico a écrit :il y a l'enfer point pas des enfers :wink:
Si vous ne faites pas la diference entre les enfer et enfer,alors pas ètonnant que vous ne comprenez pas le principe de l'enfer.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17783
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 26 janv. 2007 09:39

Message par medico

donne moi un verset de la bible qui fait cette différence
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

ericblair

Avatar du membre

Messages : 55
Enregistré le : 23 janv. 2007 11:37

Ecrit le 26 janv. 2007 09:54

Message par ericblair

medico a écrit :donne moi un verset de la bible qui fait cette différence
Il y a shèol qui est le sèjour des mort
Dans le livre de l'Ecclésiaste (ou Qohélet), chap. 9 vv. 5-10 (version T.O.B., œcuménique), il est dit :

Les vivants savent en effet qu'ils mourront, mais les morts ne savent rien du tout... car il n'y a ni œuvre, ni bilan, ni savoir, ni sagesse dans le séjour des morts où tu vas.

Selon le Psaume 146:4, « Leur souffle partira, en ce jour ils retournent à leur poussière, et ce jour-là, c'est la ruine de leurs plans » (T.O.B.) ou « ruine de leurs pensées » (Bible de Jérusalem – traduction catholique).

Bien que ces passages indiquent une inactivité, d'autres passages montrent que les vivants sont en mesure de faire revenir les morts de l'au-delà pour les interroger, les réveiller. Dieu dans le Pentateuque interdit à son Peuple de le faire. Le premier roi d'Israël selon la Bible, Saül, fait interroger par une médium à En-Dor, le prophète Samuel, décédé depuis peu, sur l'issue d'une bataille. (1 Samuel [ou 1 Rois dans certaines versions], chapitre 28)

Et puis on voit dans 1 Pierre 3:18 à 20 le Christ descendre des enfers precher aux morts pendqant les 3 jours de sa mort.
Ce qui montre que les morts ne sont pas aussi inactivent que vous prètendez.

Et puis il y a la Gèhenne ou la punition dèfinitive:

Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas. » (Marc 9:43).

« Et le diable […] fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont et la bête et le faux prophète ; et ils seront tourmentés, jour et nuit, aux siècles des siècles. Et je vis un grand trône blanc […]. Et je vis les morts, les grands et les petits, se tenant devant le trône ; et des livres furent ouverts ; et un autre livre fut ouvert qui est celui de la vie. Et les morts furent jugés d’après les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres. Et la mer rendit les morts qui étaient en elle ; et la mort et le hadès rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon leurs œuvres. Et la mort et le hadès furent jetés dans l’étang de feu : c’est ici la seconde mort, l’étang de feu. Et si quelqu’un n’était pas trouvé écrit dans le livre de vie, il était jeté dans l’étang de feu. »

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17783
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 26 janv. 2007 11:37

Message par medico

ça ne répond pas a la question sur enfer et enfers .
car tu a bien dit ça
Si vous ne faites pas la diference entre les enfer et enfer,alors pas ètonnant que vous ne comprenez pas le principe de l'enfer.
tombe hades , schéol enfer.la se sont des synonymes .
mais la tombe , l'hadés schéol enfer jamais synonymes de feu de damnation et tutiq uanti :wink:
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité